in

Que voit un nouveau-né lorsqu’il nait et comment évolue sa vision ?

© National Eye Institute, National Institutes of Health / Wikimedia

Lorsque notre enfant nait, on le voit comme la plus belle des Merveilles du monde, il nous semble beau et parfait et on aime l’observer sous toutes les coutures. Mais qu’en est-il de lui ? Nous voit-il et comment ? En effet, à la naissance, un bébé est loin d’avoir une vision parfaite et c’est grâce à son cerveau qu’il enregistre chaque jour les données concernant la lumière, les couleurs, les mouvements, permettant ainsi une évolution ! Voici une description de la vision d’un nouveau né ainsi qu’une analyse de l’évolution mois après mois.

À sa naissance

Lorsqu’il nait, un bébé ne voit pas plus loin qu’à une vingtaine de centimètres de ses yeux et il voit tout de même flou les éléments très proches de lui. C’est pour cela que c’est lorsque vous le tenez dans vos bras que le contact visuel se crée au mieux. D’ailleurs vous aurez rapidement l’impression qu’il se focalise sur votre regard. Et en effet, le regard se trouve au milieu du visage et il donne une indication sur votre état d’esprit (fatigue, joie, tristesse…). Sa vision se caractérise aussi par une grande fragilité à la lumière qui l’oblige à fermer fréquemment les yeux. En termes de couleur, il ne voit qu’en noir et blanc mais perçoit mieux les contrastes.

À 1 mois

Lorsque 5 semaines se sont à peu près écoulées, les couleurs commencent à apparaitre. Il perçoit d’abord les couleurs très vives comme le vert ou le rouge. En ce qui concerne la manière dont il vous voit, pendant environ un ou deux mois, il verra de mieux en mieux votre visage lorsque vous lui faites face même si les détails lui échappent encore.

À 2 mois

Son champ de vision s’est élargi : il peut voir à un angle de 30° et jusqu’à 60 cm. C’est une grande avancée pour lui et il en profite pour scruter son environnement et les objets qui sont proches de lui même s’il n’arrive pas encore à les suivre des yeux. Mais ce qui est le plus plaisant, c’est que votre bébé vous voit de mieux en mieux et c’est ce qui lui permet d’interagir avec vous grâce à de jolis sourires. Toute son attention se porte encore sur votre visage.

À 3 mois

Bébé arrive à faire la différence entre le bleu et le vert alors que ces deux couleurs sont ressemblantes.Petit à petit, il commence à fixer du regard ses jouets, son mobile et son doudou. Il fixe également vos déplacement en tournant la tête.

À 4 mois

Quand il relève la tête, il travaille sa vue et son champ de vision s’agrandit. Autre amélioration, il commence à présent à percevoir le jaune et peut voir nettement les objets proches ou plus éloignés. Il a d’ailleurs repéré qu’il avait des mains et s’amuse à les bouger en les fixant. Il fait aussi le lien entre la main et l’oeil : il comprend qu’il peut attraper ce qu’il voit !

À 5 mois

Alors qu’avant, il ne voyait nettement qu’en face de lui, il peut maintenant aussi voir nettement sur les côtés. Les reliefs se précisent grâce à une vision binoculaire. Un de ses jeux préférés consiste à attraper ce que vous lui tendez. Notez aussi que c’est vers 5-6 mois qu’il peut bien percevoir les couleurs intermédiaires tels que le rose ou le beige.

À 6 mois

Son champ visuel atteint maintenant 60°. Il a une meilleure notion des distances entre lui et les gens ou les objets, c’est ce qui lui permet d’avoir plus de facilité à les attraper. Il fait de grands signes pour vous, vous tend les bras et peut se tourner vers vous. Le passage à quatre pattes l’aide grandement à percevoir de mieux en mieux les choses.

À 1 an

C’est lorsqu’il atteint 1 an que sa vision est comparable à celle d’un adulte. Il voit toutes les couleurs, sa vision est nette et il perçoit bien les reliefs. Il commence à s’intéresser aux livres, aux magazines…une aubaine pour les parents qui peuvent en profiter pour regarder avec lui et nommer les choses qu’ils voient.

D’autres précisions sur la vision de bébé : quand un œil n’est pas performant

Il peut arriver qu’un des deux yeux ne fonctionne pas bien. Son cerveau fonctionne un peu comme nous quand la main qu’on utilise le plus est blessée et qu’on utilise l’autre par nécessité puis par réflexe. Le cerveau de bébé va en effet délaisser l’oeil qui ne marche pas bien et qui renvoie des images confuses au profit de celui qui marche bien. Cela devient ainsi une habitude et si vous ne réagissez pas à temps, sa vision sera altérée à vie.

Articles liés :

Les avantages de retarder le premier bain d’un nouveau-né

Jusqu’à quel âge produisons-nous de nouveaux neurones ?

Des substances toxiques dans les couches pour bébés