in

Spiruline : les 5 effets positifs de cette algue miracle

© Nouchkac / Pixabay

La spiruline est une algue bleue qui existe depuis des milliards d’années. On peut la trouver dans certaines régions, notamment en Asie. Elle est aussi commercialisée séchée sous forme de poudre déshydratée ou de capsules. 36 espèces de spiruline sont comestibles mais il est recommandé aux femmes enceintes ou allaitant d’en parler à leur médecin avant d’en consommer.

1) Des protéines pour rester en forme et perdre du poids !

La spiruline contient 55 à 70 % de protéines, plus que le soja (35 %) ! De ce fait, elle augmente la sensation de satiété et peut ainsi aider à perdre du poids.
La production de cette micro-algue peut favoriser la lutte contre la malnutrition grâce à sa teneur exceptionnelle en protéines. De plus, elle contient des acides aminés indispensables à l’organisme. Une des protéines de la spiruline est la phycocyanine, elle a des propriétés détoxifiantes et stimulantes pour le système immunitaire.

La spiruline est également une source importante de fer, 20 fois plus que le germe de blé !

2) De la chlorophylle pour purifier le sang

La chlorophylle présente dans l’algue bleue favorise la fabrication de globules rouges et contribue à purifier le sang grâce au magnésium qu’elle contient. Ce pigment végétal renforce ainsi le système immunitaire contre les infections, notamment respiratoires, et améliore la digestion. Pour les femmes, il diminue la présence de kystes aux ovaires et régule les menstruations.

3) Des effets antioxydants

Grâce à ses molécules antioxydantes telles que l’acide gamma-linolénique (oméga 6), la phycocyanine (protéine), le tocophérol (vitamine E), la carotène, le sélénium et le zinc, la spiruline contribue au ralentissement du vieillissement en empêchant la formation de radicaux libres.

L’acide gamma-linolénique, ou l’oméga 6, de la spiruline rend la peau plus souple, plus élastique, et douce.

4) Des propriétés anti-inflammatoires

Lors d’un essai mené en Turquie sur 129 personnes atteintes de rhinite allergique, la prise de 2 g de spiruline par jour pendant 16 semaines a été beaucoup plus efficace qu’un placebo pour réduire les symptômes des participants. La spiruline pourrait donc avoir des propriétés anti-inflammatoires, à raison de 2 g par jour pendant 12 semaines, en réduisant les symptômes accompagnant les allergies nasales telles que les rhinites allergiques.

5) Elle améliore les performances physiques

D’après un test réalisé sur 16 participants non entraînés, la consommation de spiruline a augmenté leur résistance à l’effort en réduisant le stress oxydatif et leurs courbatures après un exercice physique. Un autre essai effectué sur 9 sportifs s’entraînant régulièrement indique que la consommation de 6 g de spiruline par jour pendant 4 semaines a augmenté leur performance physique.

Photo principale : PWRDF