in

6 choses que vous devez savoir sur la cigarette électronique

© MakcouD / iStock
6 choses que vous devez savoir sur la cigarette électronique
noté 5 - 3 votes

Débarquée en France à l’aube des années 2010, la cigarette électronique s’est peu à peu imposée chez les fumeurs. Beaucoup moins onéreuse qu’un paquet de cigarettes classiques, l’e-cigarette a de nombreux autres atouts qu’il convient de rappeler : voici, alors, en 6 points ce qu’il faut savoir sur la cigarette électronique.

1. Les fumeurs se tournent vers l’e-cigarette pour arrêter

L’e-cigarette est l’un des moyens les plus plébiscités par les fumeurs pour diminuer voire stopper leur consommation de tabac. Selon la dernière enquête rendue publique par le Ministère de la Santé, un million de Français a arrêté de fumer entre 2016 et 2017. La plupart affirme s’être tournée vers l’e-cigarette.
De plus, les personnes asthmatiques voient leurs douleurs respiratoires s’atténuer grâce à l’e-cigarette.

2. La cigarette électronique réduit le tabagisme passif

Si la lutte contre le tabagisme passif était de rigueur ces dernières années pour sensibiliser sur les nombreux troubles qu’il engendre (notamment le déclenchement de cancers divers), les chercheurs et les pouvoirs publics se sont naturellement demandé si le vapotage était nocif pour les personnes proches du fumeur. Bonne nouvelle, le vapotage passif serait beaucoup moins nuisible que la cigarette conventionnelle. En effet, la cigarette alternative ne contient pas de monoxyde de carbone, une des substances principales contenues dans les cigarettes, avec le goudron et la nicotine.

3. Aucune étude prouve la dangerosité des e-liquides

Plusieurs recherches scientifiques avaient pour étude la dangerosité des liquides renfermés dans les cigarettes électroniques. La dernière en date, effectuée aux États-Unis en 2017 sur 800 modèles d’e-cigarette, révèle que la majorité d’entre elles comportent peu de nicotine. Le rapport note donc que le fumeur qui remplace sa consommation de tabac via cette alternative réduit son exposition à de nombreux produits toxiques et cancérigènes contenus dans la cigarette de tabac combustible.

L’e-cigarette est essentiellement composée de propylène glycol qui contribue à l’accumulation des arômes. Cette substance est parfois remplacée par de la glycérine végétale, utilisée dans de nombreuses compositions alimentaires.

4. Il existe des milliers de saveurs disponibles

Goût vanille, menthe ou barbe à papa, la fumée de cigarette a depuis quelques années radicalement changé d’odeur. Alors que le tabac a tendance à imprégner les tissus notamment, la vapeur émise par les e-cigarettes s’évapore en quelques instants. Aujourd’hui, le très large choix de parfums peut ravir tous les consommateurs. Ils sont répartis en cinq grandes catégories : les parfums classiques, les mentholés, les fruités, les boissons et les parfums gourmands.

e-cigarette
© Lindsay Fox / Pixabay

5. Le mot “vapoter” est dans le Larousse

En 2008, un vote sur internet a vu émerger le verbe “Vapoter” pour désigner l’action de fumer avec une e-cigarette. En effet, les premiers utilisateurs ont rapidement voulu se distinguer des fumeurs en employant un mot spécifique à cette pratique. Au terme de ce sondage, “Vapoter” a donc remporté le plus grand nombre de votes (22,82 %), bien que “Fluver” et “Smoguer” étaient en bonnes positions : respectivement 22,17 % et 19,54 %.
En 2014, la commission du Larousse a officiellement fait entrer le “Vapotage” dans son célèbre dictionnaire.

6. Des événements dédiés à la cigarette électronique sont organisés au niveau mondial

Aujourd’hui, on ne cache plus sa e-cigarette, au contraire : plus elle est originale, mieux c’est. Il existe même des événements mondiaux (tels des salons professionnels) où les membres de la communauté se rassemblent pour échanger sur leur passion de customisation de cigarette électronique. L’e-cigarette est en effet devenue au fil des ans, un accessoire de mode avec lequel on n’hésite pas à se montrer.

Source

Articles liés :

Arrêter de fumer : 4 remèdes naturels

Cigarette électronique : au moins 4 avantages pour la santé

8 raisons d’essayer l’hypnose médicale