in

6 moyens de rendre votre enfant plus curieux

enfant curieux TJENA / Pixabay

La curiosité des enfants est-elle un vilain défaut ? Absolument pas, pourtant, pendant longtemps ces enfants ont été mal vus. Toujours excités et impétueux, la curiosité de ces chers bambins était considérée comme malvenue. Mais les choses changent, et tant mieux. L’on reconnaît aujourd’hui bien volontiers que la curiosité est un don qu’il faut savoir entretenir, même adulte. Les plus grands génies de notre temps sont des curieux dans l’âme. Alors, comment faire donner le gout de la découverte à nous enfants ?

1/ S’il vous pose une question : répondez-y !

Les enfants posent beaucoup de questions, et après une journée de travail harassante, celles-ci peuvent commencer à nous agacer. Pourtant, toutes les questions que ces adultes en puissance posent leur sont utiles. Elles leur permettent notamment de comprendre le monde qui les entoure. En fait, elles ont le même rôle que celle des adultes !

C’est pourquoi chacun de leur questionnement doit obtenir sa réponse. Mais attention de ne pas aller trop vite et trop loin. Pour être plus clair, il faut que l’enfant puisse se poser (ou vous poser) une nouvelle question après la réponse, c’est ce qui le rendra toujours plus curieux. Évitez également de lui donner une réponse bien trop compliquée pour lui, avec des mots qu’il ne pourrait pas du tout comprendre. En faisant cela, vous risquez de le plonger dans un profond désarroi accompagné d’un sentiment d’infériorité intense. Alors, prenez garde à votre langage !

emmener ses enfants chez le psychologue pourquoi quand
© KatarzynaBialasiewicz / iStock

2/ Parler normalement à votre enfant

Nous avons tendance, lorsque nous nous adressons à une enfant, d’adapter notre langage. Cela est bien normal ! Malgré tout, cette adaptation ne signifie pas qu’il faut lui parler en « langage bébé ». Dites-lui les choses correctement, avec une voix douce et aimante, sans pour autant mêler vos phrases de gazouillis et de pointes suraiguës.

Au plus vous vous comporterez avec lui comme avec un petit adulte, au plus il tendra vers cet idéal, et c’est tant mieux !

3/ Votre enfant expérimente des choses : laissez-le faire !

Le petit prend d’abord conscience qu’il a un corps (au moment où il comprend que ses pieds sont à lui) en se tenant assis, debout, en marchant et surtout en tombant. Aux files des années, il fera d’autres expériences, qu’il ne faudra pas empêcher.

Manger du sable, courir pieds nus, faire du vélo sans les roulettes… Tant de petites épreuves que votre petit fera, et qu’en tant que parents, vous devrez, certes surveillez, mais surtout soutenir sans intervenir. Il est bon pour un enfant de faire des erreurs, cela le rend curieux de savoir pourquoi il ne devait pas faire comme ceci, mais plutôt comme cela.

4/ Soyez vous-même des parents curieux.

Pour que votre enfant soit curieux de nature, il faudra qu’il ait pour modèle quelqu’un de curieux. Soyez donc les modèles parfait ! Émerveillez-vous de tout, soyez curieux et attentif au monde qui vous entoure, et n’hésitez pas vous-même à poser des questions à vos enfants. « Sais-tu pourquoi la mer est bleue ? Pourquoi les coquelicots sont rouges ? Sais-tu pourquoi 2 et 2 font 4 ? »

Votre enfant sera conquis de voir que ses parents, tout comme lui, se pose mille et une questions sur le monde.

enfant mère lecture QI intelligence
© StockSnap / Pixabay

5/ Construisez de petits secrets qui forcent la curiosité

L’un des exemples les plus frappants est celui des portes, des placards ou encore des armoires fermés. Ce que l’enfant ne voit pas attise sa curiosité, et c’est bien normal. Tous les spécialistes du développement infantile s’accordent à dire qu’un enfant qui fouille est un enfant en bonne voie de développement. Il cherche à comprendre et investir son environnement.

Certes, il faut de réelles zones interdites, mais si celles-ci sont franchies, n’en faites pas tout une montagne non plus.

6/ Montrez-lui de vieux albums de famille

Nos greniers regorgent de vieux albums de familles, de photos éparses des grands-parents, arrière-grands-parents (et parfois plus) de nos chers bambins. N’hésitez pas à les leur montrer. En effet, voir ces vieilles photos attisera forcément la curiosité de votre enfant. Les vieux vêtements, les anciennes maisons lui poseront question.

Surtout, expliquez-lui bien qui sont ces gens. Cela replace l’enfant dans sa lignée et le pousse à chercher d’avantages d’informations à leurs propos.

Source

Articles liés :

Enfants : à partir de quel âge peuvent-ils être gênés par la nudité de leurs parents ?

Les recommandations de l’OMS sur la santé des enfants

Comment développer l’intelligence émotionnelle des enfants ?