in ,

Les enfants doivent bouger plus et ne plus rester devant des écrans : les recommandations de l’OMS

© StockSnap / Pixabay
Les enfants doivent bouger plus et ne plus rester devant des écrans : les recommandations de l’OMS
noté 5 - 1 vote[s]

Alors qu’aujourd’hui plus de 23% des adultes et 80% des adolescents ne sont plus assez actifs, un constat tombe, propulsé par l’OMS : « pour grandir en bonne santé, ne pas trop rester assis et jouer davantage ». Les bonnes habitudes se prennent tôt dans la vie d’une personne, voilà pourquoi nous vous donnons les recommandations de l’OMS sur la santé des plus jeunes.

Éviter les écrans

Les écrans ne sont pas des nourrices, c’est un fait. Mais il faut toutefois avouer qu’il est souvent plus facile de laisser un enfant regarder la télévision, une tablette ou un mobile. Cela dit, ces comportements prédisposent le futur adulte à une sédentarité certaine. Or celle-ci favorise les problèmes psychiques, comme physique.

L’Organisation mondiale de Santé préconise donc de « remettre le jeu au centre de la vie de l’enfant », souligne la Dre Juana Willumsen dans le communiqué de presse de l’organisation. Les jeux à l’extérieur, à l’aire libre, permettent de ne pas entraîner de comportements sédentaires et, surtout, réduisent les risques d’apparition d’obésité.

télévision mojzagrebinfo / Pixabay
© mojzagrebinfo / Pixabay

Remplacer les écrans par quoi ?

L’activité physique de l’enfant doit être organisée sur une période de 24 heures, au cours de laquelle les périodes d’inactivité (exposition aux écrans, moment assis, etc.) sont remplacées. Ce remplacement devrait se faire par des moments ou un adulte partage un temps de lecture, de chant, d’histoire, de jeux, de jeux éducatifs, d’activité en extérieur.

Finalement, c’est la stimulation intellectuelle et physique du petit dont il est question ici. C’est pourquoi, malgré ces activités, les temps de sommeil doivent être conservés et surtout être de bonne qualité.

Changer les habitudes de l’enfant en changeant celles de la famille

Le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus déclare que : « Le développement est rapide pendant la petite enfance et il faut profiter de cette période pour adapter le mode de vie familiale dans un sens favorable à la santé. » En effet, les habitudes, bonnes ou mauvaises, se prennent très rapidement, et finalement s’inscrivent dans le patrimoine de l’enfant. Afin de favoriser les activités physiques et éviter la sédentarité, les bonnes habitudes doivent prendre racine dans la petite enfance.

De ce constat-là, qui de mieux que les parents, la famille et les proches pour permettre à l’enfant d’adopter les comportements les plus bénéfiques qui soient ?

enfant mcconnmama / Pixabay
© mcconnmama / Pixabay

L’OMS recommande pour :

L’enfant de moins d’un an :

  • Être actif plusieurs fois par jour, et ce de différentes manières  : jeux, amusement, pour les enfants qui ne marchent pas au moins 30 minutes en position couchée (à plat ventre).
  • Ne pas rester attaché a une chaise haute, une poussette, pendant plus d’une heure sans pauses.
  • Ne pas laisser l’enfant devant un écran alors qu’il n’est pas actif (en train de jouer).
  • Garantir au 14 à 17 heures de sommeil de bonne qualité les trois premiers mois et de 12 à 16 heures de 4 à 11 mois, siestes comprises.

L’enfant de 1 à 2 ans :

  • Se consacrer à au moins 180 minutes d’activités physiques variées et d’intensités diverses.
  • Ne pas rester attaché pendant plus d’une heure ni rester assis pendant des périodes prolongées.
  • Ne pas surexposer l’enfant aux écrans.
  • Bénéficier de 11 à 14 heures de sommeil de bonne qualité, siestes comprises. De plus, le rythme doit toujours être très similaire, le lever et le coucher ne doit pas être trop différent de jour en jour.

L’enfant de 3-4 ans :

  • Se consacrer à au moins 180 minutes d’activité physique différente et d’intensités diverses. De plus, au moins une heure d’activité intense ou forte ne peut être que bénéfique.
  • Ne pas rester attaché pendant plus d’une heure à la fois.
  • Une heure devant l’écran doit être un maximum ; moins, c’est mieux.
  • Bénéficier de 10 à 13 heures de sommeil de bonne qualité.

Articles liés :

4 choses qu’il faut éviter avec vos enfants

Développer l’intelligence émotionnelle des enfants : comment faire ?

Comprendre et accompagner la timidité d’un enfant