in

7 conseils pour vous protéger vous et vos enfants de la pollution de l’air

© Pixabay
7 conseils pour vous protéger vous et vos enfants de la pollution de l’air
noté 5 - 2 votes

La pollution de l’air peut tous nous toucher. Elle est responsable de 48 000 décès par an. Ses effets peuvent être graves pour la santé : allergies, crises d’asthme, irritation des yeux, de la gorge et du nez, essoufflement, maladies cardiovasculaires, etc. Les enfants sont les plus sensibles à l’air pollué. Comment limiter les risques ?

1) Évitez les risques supplémentaires

Limitez les déplacements en voiture, surtout pendant les pics de pollution car vous inspireriez directement l’air pollué.

Évitez le chauffage au bois à la maison, sauf si vous utilisez un poêle certifié, ainsi que le chauffage à pétrole ou au gaz, qui émettent des particules toxiques pour l’organisme.

Renseignez-vous régulièrement sur la qualité de l’air sur le site Prev’air.

2) Adaptez vos activités

En cas de pic de pollution, ne faites pas d’efforts physiques intenses ou modérés en plein air ou pratiquez-les en dehors des zones où l’air est très pollué.

Vous exposeriez vos poumons à une quantité encore plus importantes de particules fines.

3) Aérez

Si dans votre foyer compte des enfants de moins de six ans, ou des personnes allergiques ou asthmatiques, elles sont plus sensibles à la pollution de l’air intérieur comme extérieur.

Or souvent c’est l’air intérieur qui plus pollué que l’air extérieur ! Pensez donc à aérer régulièrement tôt le matin et/ou tard le soir, pendant environ 10 minutes selon la taille des pièces.

4) Adoptez un régime riche en antioxydants

Consommez des légumes et des fruits riches en antioxydants. Ces derniers vont lutter contre le stress oxydatif engendré par les polluants atmosphériques.

On les retrouve surtout dans les mûres, les canneberges, les framboises, les fraises, l’artichaut, l’asperge, le brocoli, le chou rouge, le poivron
et les pommes de terre.

5) Protégez votre peau

La pollution de l’air agresse l’épiderme et peut provoquer un vieillissement prématuré de la peau, un teint grisâtre, des boutons, voire de l’eczéma, notamment sur le visage, le cou et les mains, parties les plus exposées à la pollution.

Nettoyez votre visage tous les soirs et réalisez un gommage une fois par semaine pour un nettoyage profond des pores.
Hydratez votre peau avec une crème biologique pour le visage.

6) Faites pousser des plantes

Fleur de lune, planfor.fr

Certaines plantes permettent de réduire la pollution à l’intérieur de votre habitation mais aussi celle de l’air extérieur.

De plus, ces plantes purifient l’air intérieur en absorbant les toxines, stockées dans leurs racines et détruites par les micro-organismes de la terre.

 

7) Portez un masque antiparticules fines

Si le niveau de pollution de l’air est élevé (qualité de l’air mauvaise à médiocre) et que vous souhaitez vous protéger des particules fines qui circulent librement dans l’air, procurez-vous un masque respiratoire et portez-le pendant vos sorties au moment des pics de pollution.

Vous pouvez en trouver à partir de 0,60€ en ligne ou dans les pharmacies.