in

7 maladies que pourrait causer votre manque de sommeil

dépression
© Pixabay
7 maladies que pourrait causer votre manque de sommeil
noté 5 - 2 votes

Nous avons tous besoin de sommeil car il est essentiel à notre organisme pour survivre. Pendant que nous dormons, notre organisme et notre corps se reposent du stress vécu la journée. Le sommeil améliore la mémoire ainsi que la régénération et la réparation des tissus endommagés. Si nous ne dormons pas ou pas assez, notre cerveau et les cellules de notre corps ne peuvent pas jouer ces rôles. Le manque accru de sommeil peut avoir des conséquences graves sur votre santé, voyons donc pourquoi il est recommandé de dormir 8 heures par jour.

yeux-rouges-fatigue-pixabay

1) Diabète et obésité : le manque de sommeil en cause

Au cours d’une étude, des chercheurs de l’Université de Chicago ont remarqué que le sommeil peut potentiellement causer l’obésité voire mener au diabète. Etant donné que le taux d’acides gras dans notre sang peut avoir un impact sur notre métabolisme et la capacité de l’insuline à réguler notre taux de glycémie, les chercheurs ont analysé les effets du manque de sommeil sur l’accumulation de ces acides gras.

obesite-pixabay
En comparant 19 hommes pendant leur sommeil, les chercheurs ont constaté que ceux qui ont dormi quatre heures chaque nuit pendant 3 jours possédait un taux élevé d’acides gras dans le sang 15% à 30% plus élevé par rapport à ceux qui ont dormi 8,5 heures chaque nuit sur la même période. De plus, chez ceux qui ont le moins dormi, l’augmentation du taux d’acides gras a provoqué une résistance élevée à l’insuline, deux signes de pré-diabète. Ceux qui ont davantage dormi n’ont pas présenté les mêmes signes d’obésité ou de pré-diabète.

2) Le manque de sommeil peut être à l’origine de la Maladie d’Alzheimer

En 2013, des chercheurs de l’Université américaine Johns Hopkins ont mené une étude qui les a conduit à constater que le manque de sommeil peut être une des causes de la maladie d’Alzheimer et de sa vitesse de progression. Les chercheurs se sont basés sur une précédente étude qui avait montré que le sommeil est indispensable au cerveau pour se débarrasser des «déchets cérébraux», une accumulation des toxines pouvant causer la démence.

alzheimer-pixabay

L’étude a porté sur 70 adultes âgés de 53 à 91 ans. Les chercheurs ont constaté que ceux qui ont déclaré avoir mal dormi possédaient une plus grande quantité de dépôt de bêta-amyloïde dans leur cerveau, un marqueur irréfutable de la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs ont donc conclu que le manque de sommeil empêche le cerveau de se débarrasser des “déchets cérébraux” et conduit à la maladie d’Alzheimer.

3) Plus de risques de développer des maladies cardiovasculaires

D’après une étude présentée à EuroHeartCare, la réunion annuelle de la Société Européenne de Cardiologie, une forte corrélation existe entre manque de sommeil et maladies cardiovasculaires. Après avoir suivi 657 hommes russes âgés de 25 à 64 ans pendant 14 ans, les chercheurs ont constaté que près des deux tiers de ceux qui ont eu une crise cardiaque présentaient également un trouble du sommeil.
Ils ont aussi analysé que les hommes présentant des troubles du sommeil ont 2,6 fois plus de risques de faire un infarctus du myocarde, une attaque cardiaque causée par le muscle cardiaque qui meurt. Ils ont également 1,5 à 4 fois plus de risques de faire un accident vasculaire cérébral (AVC).

4) Manque de sommeil et suicide

suicide-tristesse-pixabay

En 2014, des chercheurs ont mené une étude pendant 10 ans et ont trouvé un lien entre les troubles du sommeil et l’augmentation des cas de suicide chez les adultes indépendamment du passé dépressif. Sur 420 participants adultes examinés par des chercheurs de l’Université de médecine de Stanford aux Etats-Unis, 20 participants souffrant de troubles du sommeil se sont malheureusement suicidés. Les chercheurs ont donc funestement trouvé que ceux qui avaient souvent du mal à dormir étaient 1,4 fois plus susceptibles de se suicider, mais que les hommes blancs de 85 ans ou plus sont les plus sensibles au manque de sommeil. L’étude a finalement attribué cette augmentation du taux de suicide à la privation de sommeil associée aux problèmes de santé et au stress qui augmentent avec l’âge.

5) Plus de risques de développer un cancer de la prostate

D’après une étude de 2013 publiée dans la revue Cancer Epidemology, Biomarkers and Prevention, des chercheurs ont constaté une augmentation du développement et de la gravité du cancer de la prostate chez les patients présentant des troubles du sommeil. Ils ont suivi 2425 hommes islandais de 67 à 96 ans pendant 3 à 7 ans, et ont découvert que le risque de développer un cancer de la prostate est 60% plus élevé pour les hommes qui ont du mal à s’endormir.

Les chercheurs ont conclu qu’un taux élevé de mélatonine dans notre organisme, une hormone qui régule le sommeil, supprime la croissance tumorale. Les hommes fortement exposés à une lumière artificielle, cause connue du manque de sommeil, ont vu leur tumeur croître plus agressivement.

6) Le manque de sommeil, cause de colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse est une maladie inflammatoire de l’intestin caractérisée par la présence d’ulcère sur la paroi du tube digestif. Selon une étude réalisée en 2014 par des chercheurs de l’Hôpital général du Massachusetts aux Etats-Unis, elle peut être causée par le manque de sommeil ou l’excès de sommeil, ainsi que la maladie de Crohn. Les chercheurs ont découvert qu’un sommeil de qualité freine l’inflammation du système digestif, souvent à l’origine de ces deux maladies.
De même, les risques de colite ulcéreuse augmentaient si la durée du sommeil était de moins de six heures ou de plus de neuf heures de sommeil, indépendamment de facteurs comme l’âge, le poids, fumer et boire.

Quelle est la durée de sommeil idéale ?

fatigue-dormir

La durée de sommeil idéale s’établit donc entre minimum 6h30, voire plus et 9h maximum.

Sources : Saint et NaturelMedical Daily