in

Calvitie : pourquoi est-elle souvent inévitable à partir de 35 ans ?

© Kaicho20 /Pixabay

Récemment, l’Agence nationale de sécurité du médicament a mis les utilisateurs du Propecia en garde contre les effets indésirables de ce produit sensé stimuler la repousse des cheveux chez les hommes. La calvitie est-elle inévitable pour le genre masculin ? Pourquoi touche-t-elle deux hommes sur trois à partir de 35 ans ?

Calvitie : de qui viennent les gènes responsables, la mère ou le père ?

Il est normal de perdre en moyenne 50 à 100 cheveux par jour, mais lorsque les hommes en perdent davantage, il s’agit généralement de la calvitie, qui touche 2 hommes sur 3 à partir de 35 ans, parfois plus tôt.

La raison est héréditaire dans la plupart des cas. Deux équipes de chercheurs ont découvert l’origine de la chute des cheveux chez les hommes, leurs résultats ont été publiés dans la revue Nature Genetics.

Ce gène associé à la calvitie se transmet aussi bien par la mère que par le père, d’après la première équipe de l’Institut für Humanagenetik, à l’Université de Bonn, en Allemagne. Les chercheurs ont comparé l’ADN chromosomique de 296 hommes perdant leurs cheveux à celui de 347 individus sans problème capillaire, ce qui leur a permis de mettre en évidence deux gènes responsables de la calvitie.

En 2005, ces mêmes chercheurs avaient déjà trouvé le gène situé sur le chromosome X, ils pensaient alors que la calvitie ne se transmettait que de mère en fils. Mais cette nouvelle découverte montre qu’un second gène, situé sur le chromosome 20, est aussi responsable de la calvitie. Or ce gène peut être hérité de la mère ou du père. 

Les résultats de cette première équipe ont été confirmés par la seconde équipe de chercheurs américano-européens, selon lesquels “1 homme sur 7 possède ces deux variantes à risque (gènes des chromosomes X et 20), soit 14 % de la population totale.”

Source

Articles liés :

Chute de cheveux : la prévenir par l’alimentation

Calvitie : 5 solutions pour prévenir son arrivée

3 remèdes naturels contre la calvitie