in

Douve du foie : symptômes, traitement et prévention

© U.S. Fish and Wildlife Service / Wikimedia
Douve du foie : symptômes, traitement et prévention
noté 3.7 - 12 votes

La douve du foie est un ver qui se transmet des plantes aux animaux (vaches, moutons…) puis à l’homme. Les animaux ingèrent les douves en mangeant des plantes aquatiques comme le cresson sauvage ou des plantes situées en zone humide. Signes infectieux, fatigue, les symptômes de la douve du foie ne sont pas nombreux chez l’Homme et son traitement nécessite généralement l’hospitalisation. Il est néanmoins possible de s’en protéger.

Comment la douve contamine-t-elle l’Homme ?

La douve est un vert plat qui cause une infection du foie. C’est une parasitose qui fait partie de la famille des Trématodes, aussi appelée fasciola hépatica. L’Homme peut être contaminé par ce ver s’il consomme de la salade crue sauvage, du cresson ou de la mâche sauvage souillée par les déjections d’animaux contaminés.

La reproduction du parasite a lieu dans les eaux stagnantes où se désaltèrent les mammifères. L’été est sa saison préférée pour proliférer.

Crédits : U.S. Center for Disease Control – Wikimedia

Fréquente chez les mammifères (vaches, bœufs, moutons), elle est assez rare chez l’homme. Le parasite passe par l’intestin, avec les aliments, pour rejoindre le foie par la veine porte. Il s’installe dans les voies biliaires et finit par provoquer une cholécystite aiguë, qu’il faut traiter en urgence.
La durée d’incubation de la douve est de 3 semaines à 1 mois.

Symptômes de contamination par la douve

Voici les symptômes de la cholécystite aiguë :

  • colique hépatique : douleur abdominale soudaine et de plus en plus forte, qui peut durer plusieurs heures, dans l’estomac ou sous les côtes, elle est augmentée par la respiration,
  • fièvre supérieure à 38,5 °C qui peut s’accompagner de frissons,
  • nausées,
  • parfois : des démangeaisons et le jaunissement du blanc des yeux.

Si vous remarquez l’apparition de ces symptômes, consultez en urgence votre médecin. Il diagnostiquera sûrement la cholécystite à l’examen.

S’il remarque une jaunisse, aussi appelé l’ictère, symptôme se manifestant par la couleur jaune des muqueuses, de la peau et de la conjonctive, il suspectera une parasitose et pourra demander une coproculture et un examen sérologique (du sang) à la recherche du parasite.

En fonction de son diagnostic et de l’évolution de l’infection, le médecin pourra prescrire un bilan sanguin, des antibiotiques ou une hospitalisation en vue de retirer la douve de l’organisme.

Comment prévenir la contamination par la douve du foie ?

Il est conseillé d’être prudent lorsque l’on élève des animaux, ceux-ci doivent être régulièrement surveillés par un vétérinaire.
Si vous consommez des salades ou des plantes sauvages potentiellement contaminées (pissenlit, cresson, mâche, etc.), soignez leur lavage ou évitez d’en manger trop souvent.

Mieux vaut éviter de se baigner dans des mares ou des étangs de petite taille.

Source

Articles liés :

Ver solitaire : quels sont les symptômes et comment s’en débarrasser ?

Piqûre d’aoûtat : 5 remèdes naturels

Si vous voyez cet insecte, appelez rapidement un médecin !