in

Dry january : Pourquoi vous devez absolument le faire pour votre santé

Crédits :PavelKant/ istock

Connaissez-vous le Dry January ? Cette pratique qui nous vient du Royaume-Uni prend chaque année de plus en plus d’ampleur sur les réseaux sociaux. Pendant un mois, les participants ne doivent sous aucun prétexte prendre la moindre goutte d’alcool. Un défi ludique à faire à plusieurs qui est excellent pour la santé. Dans quelle mesure ? Laissez-nous répondre à cette question !

Des bénéfices immédiats sur la santé

Au sujet de la consommation d’alcool, la limite recommandée est de deux verres par jour maximum, et pas tous les jours. Avec les fêtes de fin d’année, il y a donc de bonnes chances que la plupart d’entre nous aient dépassé cette limite !

D’ailleurs, les excès ne concernent pas que l’alcool, mais également la nourriture. Au mois de décembre, nous bougeons moins, nous mangeons plus gras et consommons plus d’alcool. Autant de facteurs qui risquent de charger le foie en graisses, ce qui augmente les chances de développer la stéatose : une lésion du foie correspondant à un dépôt de graisses dans les cellules hépatiques.

Ce risque est bien évidemment réversible, à condition d’arrêter de consommer de l’alcool. Ne plus boire pendant tout un mois permet donc de mettre son corps au repos.

detox
Crédits :nito100/ istock

Ainsi, un peu à la manière d’une détox, le dry january contribue grandement à l’élimination des toxines dans l’organisme.

En seulement un mois, d’autres avantages ont été recensés. En effet, la majorité des 800 personnes interrogées lors d’une étude menée en janvier 2018 par l’université de Sussex en Angleterre témoignent un regain d’énergie immédiat. 7 personnes sur 10 ont donc déclaré mieux dormir, 3 sur 5 ont constaté une perte de poids et une bonne moitié se sentent plus concentrées dans leur vie quotidienne.

Sur le long terme, d’autres avantages

L’étude a également mis en lumière un autre fait étonnant : passer un mois sans alcool aiderait les personnes à diminuer leur consommation d’alcool sur le long terme. De fait, lorsqu’elles ont de nouveau été interrogées en août, ces mêmes personnes buvaient alors 3 verres par semaine en moyenne contre 4 auparavant. 

Évidemment, diminuer durablement sa consommation d’alcool est bénéfique pour le corps et la santé. Vous diminuerez les risques de développer des maladies liées au foie telle que la cirrhose. Votre peau aura également meilleure teinte.

Enfin, et l’on y pense rarement, mais réduire sa consommation d’alcool permet de faire des économies !

Alors, prêt à rejoindre la communauté du Dry January cette année ?