in ,

Éjaculation précoce : types, causes, conséquences, traitements

Crédits: IStock/grinvalds

L’éjaculation précoce est une éjaculation qui survient trop rapidement avant que l’homme ou sa partenaire ne le souhaitent, et ce, systématiquement ou très souvent. On constate alors une incapacité à contrôler l’éjaculation. Selon une étude récente de l’IFOP en France, l’éjaculation précoce concerne 6% des hommes. Toutefois, la moitié d’entre eux parlent d’éjaculation prématurée lorsqu’elle survient moins de cinq minutes après le début de la pénétration. Or, d’après la Société internationale de médecine sexuelle, la durée moyenne estimée pour une éjaculation précoce est de moins de 3 minutes. Aussi, les hommes ont souvent tendance à surestimer ce trouble. Pour en savoir plus, découvrez les types d’éjaculations précoces, les causes, les conséquences et les traitements possibles.

Les différents types d’éjaculations précoces

On en distingue deux sortes :

  • L’éjaculation précoce primaire qui est présente à chaque rapport, avec des partenaires différentes, durant toute la vie.
  • L’éjaculation précoce secondaire qui apparaît alors qu’elle n’était pas présente lors des précédents rapports sexuels. Elle peut être associée à une maladie comme une prostatite, un trouble érectile ou neurologique, ou un problème psychologique.
Two youngster in their 20's loves having problems in bed
Crédits: IStock/ juhy13

Les causes

Les causes sont nombreuses et peuvent aussi bien être psychologiques que physiologiques.

  • Le stress
  • L’âge (il s’agit d’un trouble très fréquent chez le jeune adulte)
  • Une activité sexuelle peu fréquente
  • Un changement de partenaire
  • Une hypersensibilité du gland
  • Une hyperexcitabilité du réflexe d’éjaculation
  • Des troubles de la transmission des messages nerveux dans le cerveau ou une hypersensibilité de certains récepteurs nerveux
  • Une inflammation de la prostate
  • L’hyperthyroïdie
  • Une maladie neurologique (comme la sclérose en plaques)

L’éjaculation peut aussi être d’origine relationnelle. Certains hommes éjaculent précocement qu’avec certaines femmes et ne présentent aucune anomalie avec d’autres partenaires.

Shot of a man looking worried while his wife sleeps in the background
Crédits: IStock/laflor

Les conséquences de l’éjaculation précoce

Les conséquences sont d’ordre psychologique :

  • Image négative de soi
  • Perte de l’estime de soi
  • Perte d’identité masculine

… ou relationnelles :

  • Perte de désir
  • Frustration
  • Évitement de la sexualité
Young woman sitting on a bed and feeling depressed after an argument with her boyfriend. Copy space.
Crédits: IStock/skynesher

Les traitements pour en venir à bout

Des exercices de rééducation en sexothérapie et un réajustement dans l’apprentissage de la sexualité peuvent  aider les hommes atteints d’éjaculation précoce. Sinon, la pratique de techniques masturbatoires spécifiques type “stop-and-go” peuvent également contribuer à aider l’homme à réguler son excitation psychique, sexuelle et corporelle. L’application d’une crème anesthésiante sur le gland peut en outre permettre de retarder l’éjaculation le temps de la prise de confiance en soi.

Le recours aux plantes est aussi conseillé. En la matière, le clou de girofle et ginseng obtiennent de très bons résultats. Deux études menées au début des années 2000 se sont intéressées à l’efficacité de ces plantes sur 150 patients. Synthétisées en crème et appliquées sur l’extrémité du pénis une heure avant le rapport sexuel, elles permettraient d’augmenter la durée des rapports et la satisfaction des participants.

La médication peut par ailleurs aider à masquer les symptômes. Un traitement de type Dapoxetine peut être prescrit par un médecin. Pris sur plusieurs mois, ils permettraient de retarder de quelques minutes l’éjaculation. Attention toutefois, il s’agit d’antidépresseurs.

Sources :

francetfv-education-logo-mini éducation