in

Épiglottite : les causes, les symptômes et les traitements de cette infection

© Semevent / Pixabay
Notez cet article

L’épiglottite est une infection de l’épiglotte (structure du larynx, en dessous de l’amygdale), causée par la bactérie H.influenzae de type B. Cette maladie touche particulièrement les jeunes enfants et se trouve être une urgence thérapeutique puisqu’elle peut engager le pronostic vital du patient. Voyons les causes, symptômes et traitements de l’épiglottite.

Ce qui provoque l’infection

L’épiglottite est causée par une bactérie, le plus souvent l’H.influenzae de type B, qui se trouve également être la cause de la méningite. La présence de cette bactérie provoque notamment une inflammation de l’épiglotte. C’est justement parce que cette structure grossit que l’épiglottite est une urgence ORL.

En effet, en cas de gonflement, la respiration (orale ou nasale) peut être considérablement altérée, et même totalement empêchée. Souvent, lorsque la maladie est bien installée et que le gonflement est massif, les services d’urgences eux-mêmes ont du mal à intuber le patient. Pourtant, cette solution est censée l’aider à respirer.

La majeure partie des patients touchés par cette bactérie sont des enfants dont l’âge avoisine les 3 ans. Les adultes aussi peuvent souffrir d’une épiglottite, mais dans ce cas-ci, l’origine sera souvent différente et les conséquences plus dramatiques.

bouche DocteurTamalou.fr
© DocteurTamalou.fr

Quels sont les symptômes ?

Il ne faut pas attendre très longtemps avant de voir apparaître les premiers symptômes de l’infection. En général, ceux-ci sont :

  • Pâleur extrême du visage ;
  • Angoisse ;
  • Fébrilité et fièvre comprise entre 39° et 40°C ;
  • Dyspnée (difficulté à respirer) ;
  • Dysphagie (difficultés pour avaler et douleurs lors de la déglutition) ;
  • Voix dite « étouffée ».

Traiter cette infection

Le traitement

Une fois que les différents signes et symptômes sont repérés chez le patient, il faut agir vite. Les urgences doivent le prendre en charge le plus rapidement possible afin d’éviter tout risque d’étouffement. Si le diagnostic est posé, l’enfant (ou l’adulte) est alors envoyé dans un service de réanimation, où il sera intubé. À la suite de cela, la bactérie est combattue via une antibiothérapie.

Qu’est-ce qu’une intubation ?

Si vous êtes adepte des films et séries où l’intrigue se déroule dans des hôpitaux, vous avez déjà entendu les personnages demander une intubation pour un patient. Mais savez-vous ce que c’est ?
L’intubation trachéale (IT) permet de « sécuriser » les voies aériennes des patients, autrement dit de garantir leur fonctionnement. Le tube est placé dans la trachée du patient, puis relié à un ventilateur qui aura pour but de remplacer les poumons.

via GIPHY / Mise en place d’un tube d’intubation avec caméra

L’IT permet également d’éviter tout passage dans les poumons de liquide ou d’acide gastrique qui n’ont rien à y faire (ceci est surtout vrai lors d’une opération, où le patient n’a plus le contrôle de ses muscles). En cas de passage fortuit, les risques sont grands puisqu’une pneumonie extrême peut se déclencher ou encore l’acide peut attaquer les parois pulmonaires.

Source

Articles liés :

Causes, symptômes et traitements de l’embolie pulmonaire

La maladie de Basedow : les causes, les symptômes et les traitements

Les causes, les symptômes et les traitements de l’hypoxie