in ,

Étude : quel rôle joue la literie sur le sommeil ?

Crédits : IStock / DGLimages

Quel âge a votre matelas ? Peu de gens savent répondre à cette question. Pourtant, nous y passons entre 6 et 9h de notre temps allongé. Ce temps est nécessaire non seulement à la récupération, mais aussi au bon fonctionnement de notre corps. Sans une literie de qualité, le sommeil peut être impacté et notre organisme peut en souffrir. Nous perdons alors en productivité et en longévité. Les pathologies associées sont multiples, de la plus anodine à la plus handicapante. Voici quatre bonnes raisons de revoir votre literie pour envisager un avenir en pleine santé.

Avoir un bon matelas pour la santé du dos

Les problèmes de dos sont en constante augmentation dans la société et occasionnent douleurs et handicaps. Les mauvaises postures, le travail devant les écrans sont les facteurs les plus connus, mais la literie joue un rôle non négligeable dans la prévention et le traitement de ce type de pathologie. Des douleurs lombaires ou musculaires sont les premiers signes que votre matelas ne fournit pas un soutien suffisant à votre dos.

Pour permettre une bonne récupération, le corps doit être parfaitement aligné pendant le sommeil. Sur un matelas trop vieux ou mal adapté, la pression sur les disques vertébraux est constante tout au long de la nuit et le corps souffre. Il doit alors compenser ces mauvaises postures et à terme déclenche des douleurs chroniques.

Caucasian ethnicity female suffering from back pain because of uncomfortable mattress
Crédits : IStock / grinvalds

Un bon matelas diminue le stress

En 2009, une étude portant sur les conséquences sur la vie courante d’une mauvaise literie montre que dormir sur un matelas ferme et récent diminue l’irritabilité, les pensées négatives, les douleurs et autres tremblements liés au stress occasionné par le rythme de la vie moderne. Cette étude a été réalisée auprès de 59 hommes et femmes dormant sur leur literie habituelle et auprès de 29 personnes dormant sur une nouvelle literie ferme.

Un bon matelas pour éviter les risques d’allergie

Plus le matelas est vieux, plus les allergènes s’y logent. La poussière et les acariens s’accumulent. Vous pourrez avoir des éruptions cutanées où les yeux qui vous démangent voir des difficultés respiratoires. Les matelas anti-allergènes ne sont pas épargnés et vous risquez de tomber malade si vous ne le changez pas régulièrement.

L’importance d’un matelas adapté à ses besoins

Mais alors, quel matelas choisir ? Cela dépend de plusieurs facteurs. Si vous êtes seul ou en couple, vous ne choisirez pas le même type de literie. En couple,vous pouvez privilégier des matelas séparés si la différence de poids est importante. Seul, vous pouvez choisir un matelas avec une densité correspondant à vos besoins.,Pour vous aider, n’hésitez pas à
comparer les meilleurs matelas
. Selon votre budget, vos antécédents médicaux, la densité ou la matière utilisée, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Petit conseil : privilégiez un matelas ferme surtout si vous avez des problèmes de dos.

spring mattress
Crédits : IStock / baytunc

Un bon matelas pour le développement des adolescents

En France, le temps de sommeil quotidien des adolescents a chuté de 50 minutes au cours des 25 dernières années. Pourtant, ce temps de repos quotidien est indispensable au bon développement physique et psychologique d’un adolescent. C’est aussi la période de la vie où l’on dort le plus. Le temps d’endormissement est de plus en plus important, la durée des phases de sommeil est moins importante et les réveils nocturnes réguliers. En cause, une literie inadaptée. Les matelas sont souvent trop petits face à leur croissance rapide, de mauvaise qualité, ou trop vieux. D’après cette étude, réalisée auprès de neuf adolescents de 16 ans ne présentant pas de troubles du sommeil, les adolescents dorment plus longtemps et mieux sur des matelas de qualité et adaptés.

Que ce soit pour la santé de votre dos, pour diminuer le stress de la vie courante ou dans le cadre du développement physiologique dès l’adolescence, le choix de sa literie n’est pas à prendre à la légère. N’hésitez pas à essayer et comparer avant de vous décider.