in

Fatigue chronique : comment l’expliquer ?

dormir lit fatigue chronique
© Claudioscot / Pixabay
Fatigue chronique : comment l’expliquer ?
noté 3.5 - 75 vote[s]

Le syndrome de fatigue chronique, aussi appelé “encéphalomyélite myalgique”, est difficile à diagnostiquer et à traiter. L’un des principaux symptômes inclut évidemment une fatigue persistante qui dure au moins six mois. Les causes exactes de la maladie restent inconnues à ce jour, mais l’on sait qu’elle touche des personnes de tout âge et surtout les femmes.

Comment expliquer cette fatigue chronique ?

Les connaissances actuelles

Si les causes exactes ne sont pas connues, certains facteurs pourraient pourtant déclencher le syndrome de fatigue chronique :

  • Les troubles du sommeil : l’insuffisance ou la mauvaise qualité du sommeil serait, en effet, l’une des origines potentielles de la fatigue chronique.
  • Le stress ;
  • Les troubles psychiques, tels que la dépression ou la survenue d’un choc émotionnel.

Une découverte récente

Des chercheurs du King’s College de Londres au Royaume-Uni ont mis au point un paradigme expérimental leur permettant d’étudier les causes de la fatigue chronique. En étudiant les réponses immunitaires de patients sous traitement pour une hépatite C, les scientifiques ont noté un phénomène particulier.

En effet, certains patients atteints de cette infection peuvent présenter des symptômes similaires à la fatigue chronique. Les chercheurs ont alors découvert une hyperactivité du système immunitaire des personnes présentant les symptômes de l’encéphalomyélite myalgique. Une piste intéressante d’après le docteur Alice Russeli, chercheuse principale de l’étude. Il existe «un fondement biologique différent de syndromes principalement psychiatriques, tels que la dépression et la somatisation, par opposition au syndrome de fatigue chronique» rapportent les chercheurs dans leur article de décembre 2018

Quels sont les symptômes ?

Une fatigue profonde

Lorsqu’une personne est atteinte du syndrome de fatigue chronique, elle ne ressent pas seulement une baisse d’énergie passagère qui peut survenir après une semaine chargée, cette baisse d’énergie est constante, la fatigue ressentie est persistante. Le quotidien de cette personne s’en trouve réellement affecté, car elle n’arrive souvent plus à travailler comme elle avait l’habitude de le faire. La moindre activité est très épuisante, peu importe si elle dort beaucoup. Par exemple, le fait de faire la vaisselle peut provoquer chez elle un évanouissement dû à l’épuisement.

Un sommeil perturbé

Dans le syndrome de fatigue chronique, les personnes malades ont envie de se reposer et tentent de dormir profondément, mais ils développent des troubles du sommeil jamais rencontrés auparavant. Elles souffrent généralement d’insomnies et de réveils fréquents pendant la nuit. Elles peuvent rester 12 heures au lit et se réveiller fatiguées à cause de ces troubles du sommeil.

Des problèmes de concentration et de mémoire

Certaines personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique ont rapporté des problèmes de concentration et de mémoire, voire de confusion mentale. La transmission des informations au cerveau serait plus lente et rendrait difficile la capacité de concentration. Des problèmes de mémoire à court terme peuvent également survenir. Ces symptômes rendent le quotidien des malades plus difficile, notamment au travail, et seraient amplifiés par le stress et le manque de repos.

Des douleurs et des problèmes de santé

En fonction des personnes, le syndrome de fatigue chronique peut se manifester par d’autres symptômes, divers et d’intensité variée comme :

  • Des douleurs articulaires ;
  • Une augmentation du volume des ganglions lymphatiques ;
  • Des maux de tête ;
  • Des maux de gorge ;
  • Une légère fièvre ;
  • Des troubles gastro-intestinaux.

Comment peut-on sortir de cet état de fatigue chronique ?

Il n’existe pas de traitement spécifique du syndrome de fatigue chronique. Cependant, une prise en charge globale peut être menée pour soulager les symptômes. :

  • La rééducation fonctionnelle vise à établi un programme d’activités physiques ;
  • Les thérapies comportementales consistent à déterminer les objectifs d’activités du patient selon ses besoins et ses capacités ;
  • La gestion des facteurs aggravants : une recherche approfondie permet de réduire l’exposition aux facteurs de risques tels que  les allergies, les troubles du sommeil, les troubles digestifs, les difficultés respiratoires ; les états de stress post-traumatique.

Notez que jusqu’à présent, les traitements médicamenteux n’ont pas réellement fait leurs preuves pour contrer le syndrome de fatigue chronique. Toutefois, les professionnels prescrivent des antidépresseurs contre la dépression, ou des antalgiques contre la douleur pour lutter contre des maux spécifiques.

Source

Articles liés :

Fatigue chronique : voici les maladies qui peuvent se cacher derrière

Remèdes naturels : quelles huiles essentielles contre la fatigue ?

Fatigué(e) ? Voici 5 autres signes que vous manquez de potassium


Avatar

Écrit par Coline Mionnet, rédactrice santé

Passionnée, entre autres, par les thèmes sciences, environnement et santé, je m'efforce de rechercher des sujets utiles et des sources sérieuses.
Après des études en droit de l'environnement et en tourisme, j'ai finalement choisi la presse, qui satisfait davantage ma curiosité.