in

Oublis et trous de mémoire : 5 méthodes simples pour les réduire au minimum

écrire
© pixnio.com
Oublis et trous de mémoire : 5 méthodes simples pour les réduire au minimum
noté 5 - 2 votes

À l’image d’un muscle, la mémoire a besoin de travailler régulièrement pour rester en forme ! Si vous avez tendance à oublier vos clés, votre téléphone ou des informations de manière récurrente, voici quelques techniques pour entraîner et renforcer votre mémoire.

1) Rappelez-vous ce qu’il ne faut pas oublier plusieurs fois

Si vous devez vous souvenir de l’endroit où vous avez garé votre voiture ou votre vélo, prenez une photo mentale de la zone et répétez le nom de la rue où elle/il est garé plusieurs fois dans votre tête. Vous pouvez aussi vous servir de la présence d’un magasin ou d’un artisan à proximité pour vous y aider (mémoire visuelle).

2) Faites des listes

Faire des listes vous permet de procéder par étapes, de ne rien oublier et donc, de moins stresser et de moins oublier ! Car plus vous serez stressé(e), plus vous aurez de mal à vous souvenir de quelque chose. Avec les listes, vous pouvez décider de l’urgence des situations et traiter des plus importantes en premier. Par exemple : les soucis de santé passent avant tout, mieux vaut s’en occuper rapidement…

3) Lisez

La lecture entraîne de nombreux bienfaits pour la santé mentale, elle permet de se relaxer, de prendre du recul par rapport aux événements de sa propre vie, d’entraîner sa mémoire et de développer son imagination et sa créativité.

4) Jouez, apprenez !

Les jeux de calculs ou les jeux de réflexion, d’entraînement cérébral, etc. peuvent vous aider à améliorer votre mémoire. Enfin, il n’y a pas d’âge pour apprendre, donc pourquoi ne pas entraîner votre mémoire en faisant quelque chose de vraiment utile ? Par exemple :

  • calculer les mesures de votre dressing de rêve sur mesure pour le réaliser vous-même
  • ou apprendre l’italien, le russe ou le chinois !

Le chant est également une méthode reconnue pour améliorer la mémoire puisqu’il faut connaître les paroles de chanson par cœur. Idem pour la danse avec les chorégraphies.

5) Dormez (la nuit)

Le sommeil est très important pour permettre au cerveau de “digérer” les informations qu’il a reçu toute la journée, un peu comme un disque dur qui fait son petit nettoyage avant de s’endormir, vous savez, la mise à jour qui dure des plombes et qui tombe souvent au mauvais moment ? Sauf que nous sommes encore des êtres humains, et que le sommeil intervient généralement la nuit. La durée de sommeil conseillée se situe entre 6h et 9h. La nature est bien faite, n’est-ce pas ?

Source : Livre « Les remèdes Maison des médecins », Editions Rodale.

Articles liés :

Danser : des bienfaits insoupçonnés pour la santé physique et mentale

Plus de sexe, plus de mémoire ?

Cerveau : 6 conseils pour conserver une bonne santé mentale