in ,

Hericium erinaceus : le champignon qui veut du bien à votre cerveau

© wavipicture - iStock

Également appelé « Lion’s mane » ou « l’hydne hérisson », le Hericium erinaceus est un champignon bien connu de la médecine traditionnelle chinoise. Il fait d’ailleurs l’objet de plus en plus de recherches depuis quelques années, et à raison ! En effet, selon des études récentes, le Hericium erinaceus posséderait des vertus bénéfiques pour le fonctionnement de notre cerveau et aiderait en cas de démence légère ainsi que pour prévenir la maladie d’Alzheimer.

Un champignon commun dans l’hémisphère nord et très utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise

Le Hericium erinaceus est un champignon assez connu dans l’hémisphère nord. On le trouve autant en Eurasie qu’en Amérique du Nord. Il pousse généralement sur des arbres tels que les chênes ou les hêtres, ou sur des feuilles récemment coupées. Sa crinière tombante et imposante le rend par ailleurs particulièrement reconnaissable, ce qui lui a valu ses noms d’usage : « Lion’s Mane » en anglais ou « hydne hérisson » en français.

champignon Hericium erinaceus
© wavipicture – iStock

Ce champignon est comestible quand il est jeune et ses tiges sont alors bien blanches. Il posséderait un goût de homard. En outre, avec 32 substances bioactives, sa valeur nutritionnelle est excellente. C’est d’ailleurs pour ses vertus digestives, mais aussi médicinales, que le Hericium erinaceus a obtenu ses lettres de noblesse. La médecine chinoise l’utilise ainsi depuis la dynastie Ming qui a régné sur l’empire du Milieu de 1368 à 1644. Sa culture est par conséquent répandue en Chine, notamment depuis les années 1960.

Les nombreux bienfaits du Hericium erinaceus

Ce champignon est prescrit en médecine chinoise pour soulager le stress et la fatigue, qu’elle soit physique ou nerveuse. Néanmoins, ce n’est pas tout : depuis les années 1950 en Occident, des recherches ont mis en avant d’autres avantages, ce qui a valu à ce champignon un intérêt croissant dans la littérature scientifique ces dernières années. Selon les résultats des différentes études, le Hericium erinaceus, généralement pris sous forme de poudre séchée, a en effet de multiples vertus sur le système digestif et sur le cerveau.

Il est réputé pour être un traitement naturel contre les inflammations du tube digestif et de l’estomac. Il serait par exemple efficace contre la bactérie Helicobacter pylori qui s’attaque à la muqueuse gastrique sur le long terme en déclenchant des ulcères et des gastrites chroniques. Le Hericium erinaceus possède ce pouvoir de protection sur le système digestif grâce aux polysaccharides qu’il contient. Ces composés d’origine végétale sont connus pour donner un coup de fouet au système immunitaire au niveau de l’estomac et de la flore intestinale.

Toutefois, les bienfaits les plus spectaculaires du Hericium erinaceus sur l’organisme se trouvent du côté du cerveau. En effet, ce champignon possède un effet stimulant sur la régénération des neurones, ce qui permet ainsi d’augmenter leur production et de prolonger leur durée de vie. Après ingestion, son action se concentre en effet sur la production de NGF (Neuronal Growth Factor), des molécules qui jouent un rôle clé dans ces mécanismes. Or, si nous savons que la dégénération des tissus neuronaux est un facteur déterminant dans l’apparition de maladies telles qu’Alzheimer, la prise de Hericium erinaceus aiderait donc à les prévenir en retardant l’apparition de la démence. Voilà un champignon qui nous veut définitivement du bien !

activation neurones
© iStock