in

Pourquoi les hommes devraient toujours dormir nus

© CURA photography / iStock

Si les hommes qui choisissent de dormir nus avancent une question de confort, ce choix serait aussi le meilleur moyen d’optimiser la qualité du sperme. C’est ce qu’avance une récente étude qui affirme notamment que la chaleur endommage la qualité de ce fluide.

Les sous-vêtements

Le choix des sous-vêtements à porter la journée et la nuit serait donc un facteur déterminant de la qualité du sperme, rapporte une étude menée par des scientifiques de l’Université de Standford en Californie et du National Institute of Child Heath and Human Development des États-Unis, et publiée dans la revue Science Alert.

Ces travaux concluent qu’il est préférable pour les hommes d’opter pour le port de caleçons large la journée et de préférer dormir nu, ce qui serait significativement moins dommageable pour l’ADN du sperme. « Le type de sous-vêtements portés pendant la journée et au lit est associé à la qualité de sperme », explique Katherine Sapra, qui a dirigé l’étude. « Les hommes qui ne portent pas de boxers pendant la nuit ont un sperme de meilleure qualité », poursuit-elle.

Des recherches pour preuve

Les recherches ont été menées sur un groupe de 501 hommes qui projetaient une paternité, suivis durant une période d’un an durant laquelle les choix des sous-vêtements et la qualité du sperme ont été observés. Résultat, les hommes qui dorment nus et portent des caleçons pendant la journée ont 25 % de fragmentation d’ADN (ruptures et lésions liées à l’appareil génétique du spermatozoïde) en moins par rapport aux autres.

En cause, la chaleur des testicules provoquée par les sous-vêtements serrés. « La température des testicules augmente à cause de l’exposition de la chaleur due au port des sous-vêtements serrés », explique Allan Pacey, un expert de fertilité masculine à l’Université Sheffield au Royaume-Uni. « Le sperme est de moins bonne qualité par rapport aux hommes dont les testicules sont d’une température tempérée ». Désormais, les scientifiques vont chercher à savoir si la fécondité aussi est concernée par cela, en observant le nombre et la rapidité des grossesses des partenaires de chaque participant après un passage à des sous-vêtements plus lâches.

Articles liés :

3 plantes pour améliorer la qualité du sperme

Oligospermie : causes, symptômes et traitements

Votre libido est en berne ? Voici 5 aliments pour y remédier