in

Larva migrans cutanée : causes, symptômes et traitement

© Wikimedia
Larva migrans cutanée : causes, symptômes et traitement
noté 4.2 - 5 votes

La larva migrans cutanée est une maladie de la peau assez rare provoquée par la pénétration de larves d’ankylostomes, des vers parasitaires, dans l’organisme d’animaux puis de l’Homme. Ces parasitoses, aussi appelées nématodes, se transmettent des animaux (chiens, chats…) aux humains.

Larva migrans : les causes de la contamination

Les larves d’ankylostomes responsables de la larva migrans se trouvent généralement sur la surface de sols souillés par les déjections animales, ou sur les plages de sable d’autant plus dans les pays tropicaux. Cette maladie est la principale dermatose tropicale observée en France lorsque les voyageurs reviennent d’un pays tropical.

Larva migrans : comment la reconnaître ?

Les lésions provoquées par la présence de ces vers sont facilement reconnaissables car elles prennent justement la forme de vers faisant des courbes ou des boucles sous la peau. Leur couleur est généralement rouge, indiquant une inflammation.

Ces lésions peuvent apparaître plusieurs jours, semaines, ou mois après le contact avec les larves. La personne est habituellement pieds nus sur le sable ou sur la terre lorsqu’elle est infectée.

Quels sont les symptômes de la maladie ?

La larva migrans se manifeste par plusieurs symptômes :

  • démangeaisons intenses et localisées,
  • fatigue plus ou moins intense,
  • et/ou douleurs abdominales,
  • manifestations allergiques (urticaire, eczéma, asthme),
  • hyperéosinophilie sanguine : augmentation continue du taux de certains globules blancs, les polynucléaires éosinophiles, sans autre symptôme clinique,
  • fièvre,
  • amaigrissement,
  • troubles digestifs (douleurs abdominales, nausées, vomissements),
  • œdèmes sur le visage,
  • problèmes pulmonaires (toux, dyspnée, difficulté à respirer),
  • troubles neurologiques (larva migrans viscérale ou toxocarose),
  • inflammation de l’uvée (uvéite), de la rétine (rétinite), ou granulome rétinien.

Larva migrans : traitement et prévention

Il faut absolument consulter un médecin si vous constatez la présence de l’un ou de plusieurs de ces symptômes. Celui-ci devrait vous prescrire un traitement médical à base d’Ivermectine, qui semble efficace pour éliminer les larves et la maladie.

Pour éviter d’être contaminé, prenez garde de ne pas marcher pieds nus, même à la maison car si vous avez des animaux, même en l’absence de litière, ils peuvent rapporter ces larves et vous les transmettre.

Si vous avez un bac à sable dans lequel vos enfants jouent, ne laissez pas les animaux y aller : couvrez-le dès que les enfants n’y sont pas.

Source

Articles liés :

Gale : comment se protéger de cette maladie moyenâgeuse ?

Maladies auto-immunes : quels remèdes naturels ?

Douve du foie : symptômes, traitement et prévention