in ,

Masturbation : est-il possible de trop se masturber ?

© iStock

Aujourd’hui, nous savons que l’adage selon lequel la masturbation rendrait sourd est faux. On reconnaît d’ailleurs souvent à cette pratique de nombreux bienfaits. Cependant, la masturbation pluriquotidienne peut donner lieu à quelques inquiétudes. Est-il dangereux de se masturber plusieurs fois par jour ? Cela influe-t-il sur notre sexualité ? Et surtout, est-ce normal ? Découvrez s’il est possible de trop se masturber !

La masturbation excessive, associée à certains risques

masturbation masculine banane
© Julio Macias/ iStock

Tout d’abord, évacuons une croyance erronée : non, la masturbation masculine ne provoque pas l’impuissance ou l’éjaculation précoce. Les troubles de l’érection sont souvent liés à d’autres facteurs, souvent psychologiques. En réalité, outre le fait qu’elle permette une meilleure connaissance du fonctionnement de son corps, la masturbation apporte de nombreux bienfaits : réduction des douleurs menstruelles, aide pour atteindre l’orgasme, boost de libido, amélioration de l’humeur, etc.

Il ne faut toutefois pas penser que cette pratique est sans risque. Pratiquée excessivement, compulsivement ou par addiction, la masturbation peut, tout comme les rapports sexuels prolongés, traumatiser les corps caverneux du pénis ou irriter l’anus si on utilise fréquemment un plug anal par exemple. Les frottements répétés peuvent occasionner des lésions et de la douleur. Chez l’homme, cela peut aussi provoquer des difficultés pendant la sexualité, le cerveau étant habitué à un certain type de stimulation. En conséquence, cela peut majorer les difficultés dans le déclenchement de l’orgasme ou de l’éjaculation.

Impression de trop se masturber : les signes à ne pas ignorer

masturbation féminine illustrée avec un pamplemousse
© Martyna87 – iStock

Chaque individu se masturbe à sa propre fréquence. Aussi, au lieu de vous demander si vous vous masturbez plus ou moins que les autres, réfléchissez plutôt à la manière dont vous vous sentez et comment la masturbation affecte votre quotidien.

Des signes potentiellement inquiétants incluent :

-La masturbation est associée à un sentiment de détresse relationnelle, mentale ou émotionnelle
-Le fait que cela ne vous procure pas tant de plaisir que cela. Après vous être masturbé, vous ressentez plutôt du stress ou vous vous sentez mal.
-Le sentiment que cela influe sur vos relations avec vos partenaires
-L’impression que c’est un besoin compulsif ou un automatisme, et non un choix : vous n’avez aucun contrôle là-dessus
-L’apparition de douleurs ou une sensation d’engourdissement
-Une difficulté à respecter vos responsabilités en raison d’une fréquence trop importante

Si vous vous reconnaissez dans ces signes ou que vous vous inquiétez de vos habitudes sexuelles, n’hésitez pas à consulter un sexothérapeute. Bien souvent, la masturbation en elle-même n’est pas le problème. Ce sont généralement plutôt des problématiques sous-jacentes qui conduisent à une masturbation compulsive (malaise, dépression, etc.). Alors, faites-vous accompagner.