in

Quand et pourquoi consulter un psychologue ?

© GeorgeRudy / Pixabay
Quand et pourquoi consulter un psychologue ?
noté 5 - 1 vote

La psychologie s’est, au fil des décennies, imposée comme particulièrement efficace pour traiter les troubles personnels au cours d’une vie, mais aussi comme méthode concluante sur les maladies mentales. 
Aujourd’hui, de plus en plus de personnes veulent consulter un psychologue suite à des problèmes professionnels ou de vie privée. Mais avant de prendre rendez-vous, il est essentiel de mieux connaître cette profession et savoir comment choisir un patricien. Pour cela, voici quelques conseils.

Sachez avant tout que l’exercice de la profession de psychologue est régi par un code de déontologie adopté le 25 mars 1996 et signé par les principales organisations professionnelles. L’objectif de ce texte reste de protéger les patients de certains médecins allouant des méthodes parfois douteuses et non reconnues.

Pourquoi consulter un psychologue ?

Les raisons qui poussent à consulter un professionnel de la psychologie sont aussi multiples que variées. Par exemple :

  • Lorsqu’on ressent un mal-être, une déprime ou une dépression suite à un événement douloureux (perte de travail, séparation, deuil, échec…) ;
  • En raison d’une angoisse, d’un stress, d’une peur spécifique ;
  • Lors de difficultés relationnelles au sein de son couple, avec sa famille ou au travail ;
  • Si l’on éprouve des troubles sexuels, (dans ce cas, on se tourne vers un psychologue pour couple) ;
  • Au moment de prendre une décision qui aura de fortes conséquences sur l’avenir.

Ces situations de vie nécessitent un accompagnement visant à déterminer et affronter les difficultés auxquelles on fait face.

Qui sont les différents professionnels de la psychologie ?

Selon vos troubles, vous serez amené.e à consulter un spécialiste de la psychologie. Pour mieux identifier les compétences de chacune des branches de cette science humaine, et ainsi mieux savoir à qui vous adresser, voici en quelques mots, les particularités de chacun des métiers :

  • Le psychologue s’attache à comprendre le comportement humain. Pour cela, il peut recourir à des tests psychologiques pour évaluer les capacités intellectuelles, mais est aussi expert dans la communication, et aide à mieux comprendre les différentes facettes de la personnalité de son patient ;
  • Le psychiatre est un médecin spécialiste (au même titre que le gynécologue ou le dentiste). Il a une forte expertise dans les troubles mentaux graves, nécessitant une prise en charge médicamenteuse ;
  • Le psychothérapeute, dont la profession est depuis peu encadrée en France, est compétent pour traiter les troubles psychologiques, comportementaux, sexuels et psychosomatiques  ;
  • Le psychanalyste fait reconnaît l’inconscient comme pouvant parfois guider les actions, pensées et sentiments des individus. Sigmund Freud est reconnu comme le premier patricien de la profession.

Aujourd’hui, de nombreux cabinets de développement personnel fleurissent. Il est, là encore, important de s’assurer que le patricien a reçu une formation adéquate et qu’il s’est engagé à respecter un code d’éthique et de déontologie – ou mieux, qu’il est inscrit auprès de l’Ordre des médecins – pour pouvoir officier.

consultation psychologue quand et pourquoi couple
© Milkos / iStock

Comment choisir son patricien ?

Certains patriciens exercent en milieu scolaire, en cabinet privé ou en établissement hospitalier. Votre médecin traitant, vos connaissances, amis ou famille, peuvent en premier lieu vous recommander un patricien spécialisé.
Les honoraires de consultation seront remboursés entièrement dans le cadre d’une prise en charge globale à l’hôpital. En revanche, la Sécurité sociale ne rembourse pas les consultations des patriciens recevant dans leurs propres locaux.

Vous pouvez choisir un psychologue sur son expérience, sa spécialité (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées, groupes, entreprises…), certains ont également développé des savoir-faire particuliers, suite à des formations, notamment vis-à-vis des addictions, des troubles alimentaires ou des symptômes psychosomatiques, par exemple.
Toutefois, la plupart des professionnels ne revendiquent aucune spécialité, mais demeurent polyvalents et orientent les patients de manière toute aussi efficace.

Comment se déroule une séance ?

Les séances durent généralement de 30 minutes à 1 heure, et se répètent chaque semaine. Sachez que les échanges sont dirigés par le psychologue et visent des objectifs précis. Le professionnel vous amènera à raconter votre passé, mais aussi à évoquer votre vie personnelle, les sentiments ressentis au moment de la thérapie, les événements qui vous ont marqués... En somme, le praticien vous aide à formuler vos émotions et à les exprimer de la façon la plus juste possible.

Afin de constater les premiers effets positifs, plusieurs séances sont nécessaires. La thérapie peut alors se dérouler sur quelques mois, comme sur plusieurs années. En effet, la prise de conscience et les actions à corriger peuvent prendre du temps.

Dans la plupart des cas, les consultations se déroulent entre le patient et son médecin. Il est possible que l’entourage soit sollicité, en particulier, dans le cadre d’une thérapie de couple ou familiale. Sachez encore, qu’il existe des séances de groupe qui vise à créer des interactions et de l’entraide entre les participants.

Combien coûte une séance ?

Il arrive que des psychologues offrent la première séance. Mais renseignez-vous sur le tarif des suivantes. Fuyez les patriciens vous proposant un forfait incluant plusieurs consultations, ainsi que ceux qui exigent une cotisation à une association de professionnels. Pour vérifier son honnêteté, vous pouvez faire des recherches auprès de l’Agence régionale de santé (ARS).

  • Le psychologue détermine lui-même ses honoraires, selon son expérience et ses éventuelles spécialités. Le tarif de la séance s’élève généralement à 70€. Cette consultation peut être prise en charge par la Sécurité sociale, à condition qu’elle ait lieu en établissement hospitalier. Certaines mutuelles peuvent également rembourser tout ou partie ;
  • Le psychiatre facture ses consultations selon l’âge (moins de 26 ans), et selon le parcours de soins (si vous avez consulté ou non votre médecin traitant auparavant). Dans le premier cas, la séance ne pourra dépasser 43,70€, dans le second 52€. La Sécurité sociale rembourse jusqu’à 70% des frais déboursés. Les mutuelles peuvent également compléter le reste à charge ;
  • Le psychothérapeute exerce le plus souvent en cabinet privé. Ses consultations s’échelonnent habituellement entre 40 et 45€, et ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. Toutefois, ces professionnels sont libres de fixer leurs honoraires, attention donc aux factures salées ;
  • Les facturations des psychanalystes ne sont pas encadrées, mais les séances coûtent entre 60 et 80€. Sachez que les consultations ne sont pas remboursées.

Source

Articles liés :

Sexologues, sexothérapeutes : quelles différences ?

Burn-out : comment le reconnaître et le soigner

Naturopathie : tout savoir sur cette médecine douce reconnue