in ,

Seniors : quelles aides financières pour l’autonomie ?

Crédits : IStock / Cecilie_Arcurs

La France vieillit. Au premier janvier 2020, le nombre de personnes âgées d’au moins 65 ans représente plus de 20% de la population, et ce pourcentage tend à augmenter dans les prochaines années. Des solutions existent pour aider nos seniors. Les conditions financières de ces personnes sont souvent difficiles, avec des retraites de plus en plus faibles et des structures d’accueil spécialisées chères malgré les aides accordées ou en manque de places. Comment alors financer le matériel nécessaire pour garder son autonomie? 

Lorsque la personne âgée reste à domicile, son autonomie baisse en même temps que sa santé, et les déplacements deviennent compliqués. Monter un escalier peut devenir impossible au quotidien et demande l’installation d’un monte-escalier. Le coût de ce système est important. C’est pour cela que des aides financières existent et permettent de le financer.

La subvention de l’APA

L’APA  (allocation personnalisée d’autonomie) est un établissement qui propose depuis 2002 des subventions aux séniors de 60 ans minimum en perte d’autonomie. Il n’y a pas de plafond de financement, tout se calcule en fonction du handicap, des revenus et de l’âge de la personne.

A bright smile from a senior lady using her stair lift to improve mobility and independence
Crédits : IStock / BM Photography

Les avantages fiscaux

Ils se regroupent sous forme d’un crédit d’impôt et d’une réduction de la TVA (taxe sur la valeur ajoutée). 

  • Plafonné à 5000 euros pour une personne veuve, célibataire ou divorcée et à 10 000 euros pour un couple, le crédit d’impôt est une aide qui permet l’installation d’un monte-escalier à prix plus réduit puisqu’elle prend en charge 25% de la facture des travaux d’installation. 
  • Propriétaire ou locataire de son logement faisant appel à des professionnels pour l’installation d’un monte-escalier, une réduction de la TVA de 5.5% peut être appliquée sur présentation de la facture des travaux entrepris.

Pour ceux qui vivent en résidence seniors, des aides existent sous forme d’APL (allocations personnalisées aux logements) pour réduire le montant du loyer et sous forme d’ASPA (allocations de solidarité aux personnes âgées) pour les plus faibles revenus. 

 Sources :