in

Sexualité : Et si le sexe n’était pas toute notre vie

© Jurban / Pixabay

Ne vous est-il jamais arrivé de ne pas comprendre la relation que pouvaient entretenir deux personnes si elles ne couchaient pas ensemble? Vous pensez que le sexe est la base d’un couple ? Vous croyez que sans sexe, il n’y a pas d’amour ? Alors votre vie tourne autour de vos parties, je dois vous le dire ! Tenez-vous bien, Docteur Tamalou va parler sexe!

“Vous couchez ensemble, c’est obligé!”

Désolé non, ce n’est pas une obligation. Vous entendrez souvent cette phrase surtout si vous êtes proche d’une personne du sexe opposé. Ha ! Que les fondamentaux hétérosexuels sont tenaces ! Après nous ne jugeons pas, jamais. Si vous pouvez expliquer – gentiment – que non, vous n’avez pas de rapports sexuels avec toutes les personnes que vous croisez, tant mieux.
Il reste toutefois une petite part de la population, qui ne voudra pas comprendre cela. Plutôt, ils ne pourront pas comprendre. Ce n’est pas de leur faute, loin de là. Ils ne perçoivent tout simplement pas qu’il est possible de parler, et de passer du temps avec une personne d’un genre différent.

couple-Pixabay_aitoff
©️ aitoff / Pixabay

Le couple et le sexe, le sexe est le couple

Si vous êtes en couple avec quelqu’un, vous n’allez pas tarder à faire face à l’injonction absolue du sexe conjugale. Alors, je vous propose de remettre les choses à plat, vous me suivez ?
Oui, nous pouvons coucher avec une personne :

  • que nous aimons ;
  • sans être en couple avec ;
  • avec laquelle nous sommes en couple ;
  • que nous n’aimons pas ;
  • que nous n’aimons pas, mais avec qui nous sommes en couple (certains on arrêté de lire ici non ?).

Puis, nous ne sommes pas obligés de coucher avec une personne :

  • que nous aimons ;
  • nous n’aimons pas ;
  • avec laquelle nous sommes en couple ;
  • qui ne nous attire pas.

Alors ? Ça vous rafraichit un peu les idées ? Évidemment cette suite est à coller sur votre réfrigérateur et je vous laisse le soin de la compléter, ça détend.
Il existe toutefois une petite chose à bien avoir en tête. Pour les femmes, il est assez difficile de parler de cette liste. En effet, dans l’esprit de beaucoup encore (malheureusement) vous ne serez pas une “fille bien” si vous comprenez ou suivez cette liste. Bref, si vous couchez hors mariage, qu’on se le dise.

sexe
© iStock

Quand le sexe n’est pas le couple

Nous pouvons également parler du tabou absolu (!) : les couples qui n’ont pas de rapports. Certains couples n’ont pas de rapports sexuels, et ceci peut être consenti de manière mutuelle. Ne mentez pas, je suis certains que cela en gêne beaucoup de lire ça. Pourtant c’est vrai.
Certaines personnes ne ressentent pas cette pulsion sexuelle. Ce besoin charnel qu’il faut absolument satisfaire. Toutefois, leur vie est leur vie, et leur couple aussi. Certains s’enlisent dans de purs rôles parentaux “papa et maman, avant d’être conjoints”. D’autres font cela naturellement, sans question de situation conjugale.
Le sexe n’est pas le ciment d’un couple. Si telle est le cas, les risques sont grands pour la survie du lien. Le sexe doit être la “cerise sur le gâteau”, celle qui impacte positivement une relation solide d’affection, d’amour et de communication.
Vous avez encore du mal n’est-ce pas ?

Vos parties intimes sont toute votre vie

Il est souvent facile de se moquer des hommes en pensant qu’ils n’ont de pensées que lorsqu’elles sortent de leurs pantalons. Mais les femmes n’en sont pas loin quand même.
Une vie qui ne se définit que par les rapports intimes est une vie problématique. La personne qui ne voit d’exploits qu’à l’énumération du nombre de conquêtes est une personne manquante. Il est intéressant de noter d’ailleurs que les personnes ayant eu un grand nombre de rapports célibataires en ont souvent très peu une fois “en couple”.
Comprenez bien que le sexe n’est pas l’apogée d’une réussite. Que celle-ci soit sociale, sentimentale ou autre, c’est comme dans un couple, ce doit être la “cerise sur le gâteau” pas une part entière du gâteau. Ainsi, en fonctionnant sur ce mode-là, le sexe n’est plus une souffrance, mais un réel plaisir. Enfin un plaisir !

Articles liés :

Pansexualité ou regarder au travers de ce que les autres voient

Des défauts j’en ai, oui et alors ?

Sexualité : 5 mythes à déconstruire d’urgence !