in

Somnambulisme : causes et recommandations

Crédits : Engin Akyurt - Pixabay
Somnambulisme : causes et recommandations
noté 3.7 - 3 votes

Le somnambulisme est définit comme un trouble du sommeil d’origine neurologique. C’est un problème assez fréquent chez les enfants : 15 à 30% d’entre connaissent au moins un épisode de somnambulisme pendant leur enfance. A partir de 13 ans, 3% des jeunes sont somnambules, et cette part descend à seulement 1 à 2% chez les adultes.

Quelles sont les causes du somnambulisme ?

La plupart du temps, les somnambules semblent être éveillés et ont les yeux ouverts pendant de brefs épisodes (5 minutes à plus d’une heure). Les garçons âgés de 7 à 12 ans sont 7 fois plus touchés que les filles du même âge.

Dans 60 à 80% des cas, le somnambulisme est une affaire de génétique et d’antécédents familiaux mais d’autres facteurs peuvent le déclencher, selon les cas, d’après le site Sommeil.org :

  • le stress ou l’anxiété,
  • le manque de sommeil,
  • un traumatisme émotionnel,
  • l’épilepsie,
  • les migraines,
  • la prise de certains médicaments ou de psychotropes,
  • la consommation excessive d’alcool.

Somnambulisme : comment réagir ?

Le somnambulisme peut s’avérer dangereux pour la personne qui en souffre puisqu’elle peut se mettre en danger sans s’en apercevoir, comme en sortant dans la rue, dans le jardin avec la piscine, dans le métro, dans les escaliers ou sur le balcon…

Il est d’ailleurs étonnant qu’un système de montre connecté ou autre gadget high-tech n’ait pas encore été inventé pour pallier à ces risques et à l’inquiétude qu’ils engendrent pour les proches du somnambule. Les parents d’un enfant somnambule ont souvent du mal à dormir.

Lorsque la personne ou l’enfant fait un épisode de somnambulisme, il est déconseillé de la/le réveiller car ce réveil brutal peut entraîner une réaction incontrôlée, souvent violente, de sa part. Et ne comptez pas sur des excuses le lendemain car il n’aura aucun souvenir de l’épisode une fois réveillé !

Si on les réveille brusquement, environ un tiers des personnes somnambules réagissent de façon agressive (claques, coups de poing).

Source

Articles liés :

Sommeil : 6 conseils inspirés du « clean sleeping » pour bien dormir

Comment reconnaître les signes de l’apnée du sommeil ?

7 maladies que pourrait causer votre manque de sommeil