in

Comment traiter naturellement le lupus ?

© Wellcome Images / Wikipedia
Comment traiter naturellement le lupus ?
noté 3.4 - 5 votes

Le lupus est une maladie auto-immune chronique qui pousse l’organisme à fabriquer des anticorps qui s’attaquent aux tissus sains. Cette maladie cause des symptômes différents tels que des douleurs et le gonflement des articulations, des poussées de fièvre inexpliquées, ou encore des troubles de la vision. Elle touche en outre davantage les femmes. Quelles en sont les causes ? Les symptômes et comment traiter le lupus naturellement ?

Comment se déclare cette maladie ?

Si la cause exacte de cette maladie n’est pas connue, il semblerait qu’elle soit le résultat d’une association de facteurs génétiques et environnementaux, tels que le stress, le surmenage, l’exposition au soleil, une grossesse ou encore les médicaments.

Quels sont les symptômes du lupus ?

Pour établir un diagnostic du lupus, 5 de ces 7 symptômes doivent être identifiés :

  • Pertes urinaires anormales ;
  • Arthrite ;
  • Aphtes dans la bouche ;
  • Éruption cutanée en forme de papillon sur le visage ;
  • Taux de globules blancs anormalement bas ;
  • Sensibilité au soleil ;
  • Psychose.

Comment traiter naturellement le lupus ?

La prise de médicaments provoquant des effets secondaires n’est pas obligatoire, demandez à votre médecin si vous pouvez en supprimer certains ou en diminuer les doses petit à petit pour les remplacer par des remèdes ou des traitements naturels.

Adopter une alimentation saine et équilibrée

  • Supprimez de votre alimentation les aliments au gluten et au lactose,
  • Jeûnez régulièrement, 1 fois par mois, pendant 3 à 5 jours (attention à bien jeûner !)
  • Détoxiquez votre organisme en consommant davantage de légumes et de fruits riches en fruits et en vitamines, ce qui aura pour effet de booster votre système immunitaire,
  • Faites vos jus de fruits frais vous-mêmes.

Utilisez et consommez de préférence des aliments issus de l’agriculture biologique.

L’homéopathie

Consultez votre médecin ou un homéopathe afin qu’il vous prescrive la dose adaptée à votre type de lupus et à son évolution (soufre, jequirity, belladone, sépia, arsenicum, carbonate de calcium, silicea, kali muriaticum.)

Lupus et grossesse

Le lupus touche principalement les femmes en âge de procréer, c’est pourquoi il est fortement recommandé de ne pas démarrer une grossesse pendant une phase d’activité de la maladie. En effet, une poussée de lupus intervient dans 60 % des grossesses, pouvant entraîner des complications.

La majorité des personnes atteintes ne resteront pas malades toute leur vie car le lupus évolue par alternance de périodes de poussées et de périodes de rémission. Les périodes de rémission peuvent durer quelques semaines à plusieurs années.

Source

Articles liés :

Fruits et légumes : voici le tableau de saisonnalité à absolument connaître

Naturopathie : tout savoir sur cette médecine douce reconnue

Vers intestinaux : quels remèdes naturels ?