in ,

Transport de malades : quelles solutions ? 

Crédits : OgnjenO / iStock

Pour certaines maladies, il est nécessaire aux patients d’avoir recours à ce que l’on appelle les transports de malades. On connaît principalement l’ambulance dans les moments plus ou moins urgents, mais il y a aussi les taxis conventionnés et les VSL que l’on regroupe dans la catégorie des transports assis personnalisés, le transport commun ou individualisé, l’hélicoptère ou encore l’avion. Le mode de transport du patient est défini en fonction de l’état de santé du patient et de ses capacités par le médecin. Découvrez les différentes solutions qui sont proposées pour le transport des malades.

L’ambulance

Le transport en ambulance est d’abord le moyen de transport qui va servir en cas d’urgence pour généralement pour transporter le patient à l’hôpital le plus proche. Il peut y avoir des cas particuliers, comme les grands brûlés qui iront directement vers les centres spécialisés. L’ambulance est aussi utilisée pour les patients qui doivent être transportés en position allongée ou semi-assise, ceux qui doivent être surveillés jusqu’à l’arrivée à l’hôpital, ceux qui doivent rester dans des conditions d’asepsie, mais aussi ceux qui nécessitent un brancardage.

Le VSL ou le taxi conventionné

Il y a deux modes de transport dans les transports assis personnalisés qui se ressemblent dans les faits, mais se différencient par leur prise en charge. En effet, le taxi conventionné est agréé par la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie). Il vous permet de vous déplacer à titre médical, mais pensez bien à vérifier en amont si votre taxi est bien conventionné et vous donne le droit à un remboursement par l’Assurance Maladie.

taxi conventionné
Crédits : Tomwang112 / iStock

Le VSL (véhicule sanitaire léger) est exclusivement réservé aux transports sanitaires. Le patient transporté en VSL est un patient dont l’état nécessite une assistance, quelle qu’elle soit. Les règles d’hygiène dans le véhicule sont strictes, seules 3 personnes maximum sont autorisées à voyager en même temps.

Le transport assis personnalisé est prescrit lors d’une hospitalisation, pour les traitements ou les examens des patients A.L.D (Affection de Longue Durée), pour les accidents de travail, pour les déplacements de dialyse, chimiothérapie ou radiothérapie, mais aussi pour les patients qui ont une incapacité physique, psychique ou intellectuelle qui nécessite un accompagnement.

L’hélicoptère

Généralement, faire appel à un hélicoptère signifie que l’état du patient est extrêmement grave. C’est aussi le cas pour les patients qui se trouvent très loin d’un hôpital ou dont le chemin est inaccessible (comme à la montagne). L’hélicoptère permet un transfert rapide et fiable du patient. Les chances de survie augmentent et les suites de handicaps graves sont réduites. De plus, ce moyen de transport se pose généralement sur le site de l’hôpital.

Le transport individuel ou le transport en commun

Ce style de transport est réservé aux patients qui peuvent se déplacer par leurs propres moyens et sans aide. Cela concerne donc les moyens de transport classiques comme la voiture, le bus, le train, le métro, etc.

L’avion sanitaire

L’avion sanitaire est un avion de rapatriement pour les ressortissants français se trouvant à l’étranger au moment d’un fait grave. En cas d’urgence, un taxi conventionné, une ambulance ou un VSL récupère le patient, l’emmène à l’aéroport pour prendre l’avion de rapatriement sanitaire et le conduire dans un hôpital en France.