in

5 bienfaits qui vont vous faire changer d’avis sur l’ail

Crédits :guinevra/ istock

Depuis toujours, l’ail n’a jamais eu le beau rôle. À chaque fois que l’on découpe, les ennuis commencent : qui n’a jamais eu une haleine digne d’un cheval après en avoir mangé ? N’oublions pas également  la croyance populaire qui les associe aux vampires ! Ce que l’on sait moins, en revanche, c’est que l’ail a des propriétés assez miraculeuses sur notre santé. Quels sont ses bienfaits ? 

1.Baisse du taux de cholestérol :

Une multitude d’études parue en 2012 confirme les effets de l’ail sur le cholestérol. Des médecins avaient pris deux groupes de sujets tests, l’un ingérant de l’ail, l’autre un placebo.  En conséquence, l’ail a diminué  le taux total de cholestérol dans l’organisme et le taux de triglycérides (des lipides). Dans les études, l’ail s’est avéré efficace lorsque l’on en consommait entre 3 g et 10 g quotidiennement pendant 2 à 4 mois.

2. Diminution du risque de cancer

Grâce à sa forte contenance en éléments sulfurés, l’ail est capable de limiter le nombre et la multiplication de cellules cancéreuses. Là encore, une étude a démontré dans les années 90 une diminution du risque cancer colorectal de 30 %. Il serait utile également pour prévenir du cancer de la gorge, de l’intestin et de l’estomac.

3. L’ail est un antioxydant

En plus d’être riche en vitamine A, B, Ce D et E, en calcium et potassium, l’ail possède des antioxydants. Par ce biais, il ralentirait le processus de vieillissement, le stress, et des maladies neurodégénératives.

ail-bienfait-médecine-cholesterol
Crédits :Shidlovski/ istock

4.Contre la diarrhée, envisagez l’ail !

L’ail a des vertus antimicrobiennes. Consommer de l’ail permet de combattre une bactérie nommée Campylobacter jejuni, responsable de la diarrhée. Lorsque l’on écrase de l’ail, un composé chimique, le disulfure de diallyl, est expulsé. Il permet de combattre la bactérie.  Une fois dans le corps, les substances contenues dans l’ail vont avoir tendance à purger notre système digestif. D’autres traitements naturels existent pour traiter la diarrhée.

5. Un antihypertenseur

Dernier point, l’ail est très utile contre l’hypertension artérielle. De la même manière, l’ail fluidifie notre sang. Cela empêche la formation de caillots sanguins dans les artères.

Pour obtenir tous ces effets, il nous faut consommer en moyenne 18 g d’ail par semaine (ce qui équivaut plus ou moins à 6 gousses).

Cependant, l’enzyme majoritairement responsable de tous les bienfaits de l’ail n’est plus aussi efficace dès que la température augmente… Ce qui signifie en gros qu’il est préférable de manger de l’ail cru ! Voilà qui ne va pas nous rendre plus sexy…