in

6 attitudes bienveillantes que vous devriez adopter

© mrcolo / Pixabay
6 attitudes bienveillantes que vous devriez adopter
noté 3.5 - 2 vote[s]

La vie n’est pas toujours simple. Vous avez votre travail, vos enfants, votre famille, vos problèmes. Dans ces moments-là, il est alors facile de vous laisser aller aux pensées peu bienveillantes. Celles-ci vont polluer votre esprit et ne vont pas vous permettre de vous sentir mieux ou dans un état de bien-être. Voilà donc pour vous 6 attitudes bienveillantes à adopter, conseillées par la docteure Christine Angelard, autrice de « La gratitude qui guérit ».

Ces différentes attitudes pourront « insuffler un peu d’air dans nos vies, mettre du baume sur nos cœurs et faire briller des étincelles dans nos yeux. »

1/ Voyez les cadeaux que la vie vous offre chaque jour

Tous les jours, la vie nous offre des cadeaux. Il ne tient qu’à nous de les saisir et de les apprécier pour ce qu’ils sont. Nous devons faire preuve de gratitude pour toutes ces choses merveilleuses.

En fait, cela pourrait se résumer à « voir le bon côté des choses ». Une belle journée, un bon bain, un bon repas, un problème qui trouve sa solution, etc. C’est face à toutes ces choses que nous devons nous efforcer de dire : merci. Cinq lettres qui changent notre perception du monde, qui nous emplissent de joie et qui nous reconnectent avec notre « enfant » intérieur, celui qui vit et voie tout pour la première fois.

2/ Rafraîchissez votre regard

Pour voir les cadeaux que la vie nous offre, il faut évidemment pouvoir porter notre regard sur eux. Mais, le plus souvent, nous vivons notre vie, et ce qu’elle nous donne, comme un acquis. Des choses que nous possédons comme une évidence.

Ordinateur, internet, télévision, radio, musique, voitures… tout cela, c’est un cadeau que la vie nous offre. Mais, pour le percevoir, il faut garder un état d’esprit en éveil. Être plus conscient de ce qui nous entoure et de la chance que nous avons.

Le positif est partout, à nous de le voir.

homme barbe StockSnap Pixabay
© StockSnap / Pixabay

3/ Dites merci intérieurement lorsque vous donnez

Faire le don de quelque chose est libérateur. Plutôt, lorsqu’il est fait avec le cœur, « il gratifie d’un sentiment de plénitude les deux personnes engagées dans cet échange : le receveur, ce qui peut paraître évident, mais également le donneur », nous rappelle Dr Angelard. Car c’est bel et bien le receveur qui nous offre la possibilité de l’aider. Alors, remerciez intérieurement, en silence, cette situation.

4/ Fuyez les sentiments et les gens négatifs

Pour être en accord avec soi-même et pour pouvoir remercier ceux qui nous entourent, il faut être capable de s’éloigner le plus possible des émotions négatives. Celles-ci peuvent tout aussi bien venir de nous comme des autres. C’est pour cela qu’il faut être capable de les reconnaître.

Nous pouvons tellement être habitués à nos travers, à nos mauvais côtés, que nous ne nous rendons même plus compte de la négativité de nos paroles ou de nos comportements. Si vous ne pouvez y parvenir seul, faites-vous aider de quelqu’un d’autre.

Fuyez les gens qui peuvent alimenter cette négativité. Fuyez vite. Ce sont eux qui vous font voir le monde dans ce qu’il a de moins beau, eux qui vous apprennent à ne voir que les portes fermées, et jamais celles qui sont ouvertes.

5/ Cultivez le sentiment d’accomplissement

Toute notre vie nous accomplissons des miracles. Certains peuvent vous paraître anodins, mais ils font ce que vous êtes. Il faut donc pouvoir sublimer ces accomplissements, les rendre beaux et surtout : se les approprier avec fierté.

Nous ne vous parlons pas ici de narcissisme ou d’égocentrisme, juste de joie et de reconnaissance, de vous à vous. C’est malheureusement dans ce sens que nous bloquons le plus facilement. Nous regardons ce que les autres font où on fait, en les enviant, parfois en les jalousant. Mais quand nous accomplissons quelque chose, nous détournons le regard sur nos erreurs.

Maintenant, il ne faut plus le faire. Regardez ce que vous avez fait, accompli, réussi. Soyez fière d’en être là où vous en êtes, car vous avez suivi une voie qui vous a menée à certaines personnes et certains objectifs. Ne regardez plus le négatif.

vin-Pixabay_Pexels
 © Pexels / Pixabay

6/ Accueillez les moments difficiles sans en rajouter avec le mental

Ce n’est pas parce que vous vivez avec gratitude, que vous vous remplissez de joie et de pensées positives, que jamais vous ne subirez la douleur de vivre. La vie fait comme bon lui semble, elle continue inlassablement de suivre sa route et il ne tient qu’à vous de l’accepter. Cela dit, vous pouvez éviter de vous engouffrer dans vos moments difficiles. Pour cela, il ne faut pas rajouter de charges mentales trop importantes à votre vécu.

Autrement dit, laissez-vous traverser par les différentes émotions que vous vivez, sans trop réfléchir, sans trop cogiter. C’est souvent la rumination qui nous atteint le plus, car nous nous sentons mal et que nous ne laissons pas ce sentiment vivre à travers nous. Nous l’emprisonnons par nos mots, jusqu’à ce qu’ils nous empoisonnent.

Source

Articles liés :

Développer l’intelligence émotionnelle des enfants : comment faire ?

Perte de poids  : les 6 blocages psychologiques qui nous en empêchent

EFT : la libération émotionnelle