in

7 choses indispensables à savoir sur la crème solaire

crème solaire plage vacances
© Marijana1 / Pixabay
7 choses indispensables à savoir sur la crème solaire
noté 5 - 1 vote

S’étaler de la crème solaire semble être devenu un réflexe pour la plupart des vacanciers. Elle est, en effet, indispensable pour préserver sa peau du vieillissement et prévenir les mélanomes, voire le développement d’un cancer de la peau.

L’été est là, et l’apparition de douloureux coups de soleil avec. Pour prévenir tous risques, on pense à se protéger, mais les crèmes solaires, même waterproof (lire notre article ici), ne se valent pas, et surtout peuvent être mauvaises pour l’environnement.

1. Les crèmes solaires contiennent des composés cancérigènes

La plupart des produits solaires vendus en grande distribution contiennent des composants chimiques nocifs et des perturbateurs endocriniens, néfastes pour la santé. Pour limiter le risque de développer des cancers (de la peau ou autres), le mieux reste de se tourner vers des protections labellisées bio. Mais, attention, ne vous fiez pas uniquement au logo, déchiffrez l’étiquette. Si vous lisez “méthylbenzylidène camphre”, “octyl méthoxycinnamate”, “oxybenzone”, “benzylidène camphre” et “octocrylène” : fuyez !

2. Chaque année, 80 0000 personnes meurent d’un cancer de la peau

Tout comme les crèmes solaires, le soleil est reconnu comme responsable de cancers de la peau.  En effet, s’exposer aux UVA à forte dose, accélère le processus de vieillissement de la peau, et les UVB génèrent les douloureux coups de soleil.

La conjugaison de ces deux types d’UV favorise l’apparition de cancers de la peau. On estime que 80 000 personnes en décèdent chaque année en France.

3. Étalez-vous l’équivalent de 6 cuillères à café de crème solaire sur le corps

Les études sur l’utilisation des crèmes solaires démontrent que les Français s’en étalent, certes, mais en bien trop petite quantité. Pour que la protection soit réellement efficace, il faut appliquer l’équivalent de six cuillères à café sur l’ensemble de son corps. Et ceci, toutes les deux heures et, obligatoirement, après s’être baigné.

4. Fuyez les protections solaires aux filtres de synthèse

Toutes les crèmes solaires sont composées de filtres protégeant des UV. Il en existe deux types :

  • Les filtres de synthèse, aussi appelés filtres organiques, qui sont des molécules dérivées de l’industrie du pétrole (à éviter !) ;
  • Les filtres minéraux (ou dioxyde de titane et oxyde de zinc), que privilégient les produits solaires estampillés bio.

5. Votre peau en danger même sous ciel couvert

Si les peaux mates – qui attrapent moins souvent de coups de soleil que les peaux très claires -, seraient tentées de faire l’impasse sur la protection solaire, elles ont tout faux. Car même sous un ciel nuageux, toutes les peaux sont exposées au soleil. En vacances, on ne zappe jamais la crème solaire.

6. Attention à l’indice de protection

Les étiquettes accolées sur les sprays de crème solaire ne sont pas toujours très faciles à comprendre. Pourquoi certains affichent une protection 6, quand d’autres sont notées 50 ? En fait, l’indice qui figure sur le tube traduit la fraction de rayons UV qui touchent votre peau. Concrètement, une crème solaire indice 30 laisserait passer 1/30ème des rayons du soleil : elle vous protégerait donc contre 97% des UVB. Même chose pour un indice 15 qui protégerait à 93 % ; et pour un indice 50 qui couvrirait à 98%.

Dans tous les cas, choisissez toujours le plus haut indice afin d’être protégé.e (quasi) à 100%.

7. Les crèmes solaires polluent les océans

Avec le tourisme balnéaire de masse, près de 6000 tonnes de crème solaire, seraient rejetées dans les mers et les océans chaque année. Selon les scientifiques, les filtres solaires menaceraient 10 % des coraux mondiaux. Pour limiter au maximum votre impact sur l’environnement, préférez des protections solaires bio, beaucoup plus respectueuses de la faune et de la flore marine.

Source

Articles liés :

Coups de soleil : 12 solutions naturelles pour soulager les brûlures

Le dépistage du cancer de la peau va devenir beaucoup plus simple

5 conseils pour prévenir le cancer de la peau