in

Contraception pour homme : la pilule passe les essais avec brio !

pilule contracetive pixabay
© Pixabay
Cette information vous a été utile ?

Après un essai clinique, une équipe de recherche américaine de l’University of Washington School of Medicine et du Los Angeles Biomed Research Institute a déclaré que leur pilule était efficace pour réduire la production d’hormones. Celles-ci, au nombre de deux, sont principalement responsables de la production de spermatozoïdes : la spermatogenèse. Les chercheurs ont présenté leurs résultats au cours du congrès annuel de l’Endocrine Society américaine de La Nouvelle-Orléans.

Un petit essai clinique

Afin de valider l’utilité de cette pilule contraceptive masculine, l’équipe américaine a recruté 40 jeunes hommes, sans problèmes de santé notable. Sur ces 40 hommes, 10 ont été choisis aléatoirement pour prendre une pilule placebo. Celle-ci permet aux chercheurs de vérifier l’utilité des principes actifs présents dans la pilule.

Les 30 autres sujets ont donc testé l’utilité de la contraception pour homme, une pilule appelée : 11-béta-méthyl-19-nortestostérone dodécylcarbonate (11-béta-MNTDC). Ils ont été répartis en deux groupes avec chacun un dosage particulier soit :

  • 14 hommes ont reçu des doses de 200 mg ;
  • 16 hommes ont reçu des doses de 400 mg .

Au cours du protocole, les 40 hommes devaient prendre de manière quotidienne leur pilule (placebo compris) et cela pendant 28 jours.

spermatozoïdes
© Sciencefreak – Pixabay

Des résultats satisfaisants

Lors du congrès de l’Endocrine Society américaine, les chercheurs ont dévoilé leurs résultats. Ils ont montré qu’une prise quotidienne pendant un mois permettait donc de diminuer le niveau de deux hormones utiles à la production de spermatozoïdes (spermatogenèse). Cette interprétation est possible grâce à la présence du groupe placebo. Celui-ci n’a reçu aucun principe actif, et n’a donc pas vu sa production de spermatozoïde diminuer.

Notons toutefois que même si les résultats sont engageants, rien n’est encore joué. En effet le médicament prend au moins 60 à 90 jours pour avoir un véritable impact sur la production de sperme. Cela signifie donc que les 28 jours de traitement constituent un temps bien trop court. Il faudra donc produire d’autres recherches. Celles-ci observeront de quelle façon rendre optimale et secure la suppression du sperme chez les hommes.

« Nos résultats suggèrent que cette pilule, qui combine deux activités hormonales dans une, va diminuer la production de sperme tout en préservant la libido » explique l’un des chercheurs. Il ajoute ensuite qu’une « contraception masculine hormonale réversible et sûre devrait être disponible dans environ 10 ans ».

Source

Articles liés :

Le retrait n’est pas une méthode de contraception !

Bientôt une pilule contraceptive pour homme ?

6 choses à savoir sur le préservatif féminin


Valentin Perouze, rédacteur santé

Écrit par Valentin Perouze, rédacteur santé

Passionné par les comportements humains depuis l'enfance, je me suis naturellement tourné vers la psychologie, le bien-être et la santé mentale en général.
Formé et diplômé en psychosomatique, j'aime comprendre comment le corps parle et s'exprime au travers des maladies.
Sur le site Docteur Tamalou, je vous transmets mes découvertes sur les médecines et les remèdes naturels qui sont pour moi des choses essentielles.