in

Cyphose : causes, symptômes et traitements

Crédits :grinvalds/ istock

La cyphose correspond à une malformation de la colonne vertébrale. À ne pas confondre avec la scoliose, la cyphose se caractérise par une position du dos trop arrondie, pouvant causer des douleurs au patient. 

Quelles sont les causes de la cyphose ?

Une personne atteinte de cyphose présentera un dos trop arrondi au niveau de la région dorsale. Elle concerne majoritairement les adolescents, et 4 fois plus les garçons que les filles. Dans leurs cas, elle peut être due à une mauvaise position prise par habitude (en restant assis toute la journée par exemple).

Toujours en ce qui concerne les adolescents, la maladie de Scheuermann peut également être responsable d’une cyphose : il s’agit d’une anomalie de croissances des vertèbres.

Pour les patients plus âgés, la cyphose sera due par exemple à une ostéoporose : les vertèbres vont se fragiliser au cours dut temps.

mal au dos postures
© iStock

Quels en sont les symptômes ?

D’un point de vue physique, la personne atteinte de cyphose présentera un dos voûté dû à la colonne vertébrale se tenant vers l’extérieur.

La colonne vertébrale devient rigide et douloureuse à cause d’une inflammation locale. Ces douleurs peuvent se situer aussi bien au niveau du dos, du cou, que des lombaires.

Lorsque la cyphose se retrouve à un stade avancé, les fonctions respiratoires, voire digestives, du patient peuvent être affectées.

Comment traiter la cyphose ?

Une première consultation chez votre médecin généraliste vous orientera ou non vers la nécessité de voir un spécialiste orthopédique. Ce sera lui qui établira les tests déterminant si vous êtes atteints de cyphose ou non.

Si l’angulation de la courbure du dos dépasse les 60 degrés entre la 1èere et douzième vertèbre, il faut songer à installer un corset. Ce dernier devra se porter la nuit et après le sport. Il est constitué d’une plaque devant et une plaque derrière le corps. Selon la gravité du cas, le corset peut être porté 24 h/24 pendant 4 mois.

La chirurgie est fortement déconseillée pour traiter la cyphose, car elle présente un risque médullaire et vasculaire important.

Le sport est également très important dans le traitement de la cyphose. Seuls les sports assis sont déconseillés, comme l’aviron par exemple.