in

Dermographisme : quand votre peau devient un dessin

crédits : pinterest

Certaines personnes ont la peau qui se boursouffle très facilement. Au simple contact d’un stylo ou même de la pulpe d’un doigt, leur peau enfle et devient rouge pendant plusieurs minutes. Si l’on peut s’en amuser en créant de jolis dessins, nous pouvons également nous demander d’où vient le dermographisme. 

Qu’est-ce que le dermographisme ?

Le dermographisme est semblable à l’urticaire. Une personne qui en est atteinte a la particularité de pouvoir tracer des formes sur sa peau. Cette dernière va alors enfler et se colorer en rouge, un peu comme si vous étiez piqué par une ortie. Cette boursoufflure s’accompagne d’irritations et de démangeaisons plus ou moins intenses. Parfois, le dermographisme conduit à une hypersensibilité de la peau. Elle se manifeste lors de brusques changements de températures.

Comment se forme-t-il ?

irritation-gratter
Crédits :Melpomenem/ istock

Il s’agit d’une réaction allergique. Les enflements sont la manifestation cutanée d’une réponse immunitaire à un agent irritant. À la différence d’une allergie classique, l’agent irritant en question est un simple contact sur la peau.

Lorsqu’il se produit, il provoque la libération de deux substances, l’histamine et la sérotonine. Ceux sont elles qui causent ces gonflements. Voilà en quoi consiste le dermographisme.

Est-ce grave ?

Le dermographisme reste bénin, quoique potentiellement inconfortable comme n’importe quelle urticaire. En effet, les démangeaisons peuvent être particulièrement gênantes. Dans le cas où ces démangeaisons deviennent insupportables, un traitement antihistaminique ( comme pour les allergies) peut être administré.

Pour guérir de votre peau hypersensible, une exposition aux UVA/UVB sous surveillance médicale peut aussi être envisagée.

D’autres personnes se tournent vers des alternatives, comme l’acupuncture ou la phytothérapie ( le recours à des plantes médicinales).

Heureusement, le dermographisme disparaît généralement de lui-même au bout d’un certain laps de temps (de quelques mois à quelques années, en moyenne 5 ans). Ainsi, la meilleure manière de se débarrasser du dermographisme reste encore la prévention.

francetfv-education-logo-mini éducation