in ,

Grandir à la campagne vous protège contre les troubles mentaux

enfant mcconnmama / Pixabay
© mcconnmama / Pixabay
Cette information vous a été utile ?

Les personnes qui ont grandi au contact de la nature, comme à la campagne ou dans les zones rurales, ont moins de chances de développer un problème de santé mentale une fois adulte. C’est du moins ce que suggère une récente étude de l’Université d’Aarhus au Danemark. 

Nous sommes de plus en plus anxieux

Depuis le début des années 2000, les Français sont de plus en plus anxieux. Plutôt, le nombre de dépressions a augmenté significativement. Les raisons de cette tendance sont nombreuses puisque nous pouvons majoritairement dire que ces troubles sont dus à notre nouveau mode de vie. 

Les exigences de plus en plus stressantes de la vie moderne, comme la communication omniprésente (mail, message, visio, réseaux sociaux, etc.), les pollutions (sonores, visuelles) sont des facteurs environnementaux majeurs. Ils agissent sur le stress en surstimulant notre esprit qui en vient à chuter.

La vie urbaine pourrait donc jouer un rôle important dans l’apparition de troubles mentaux comme la dépression ou l’anxiété. Une étude de Kristine Engemann de l’Université Aarhus au Danemark a établi un lien entre grandir dans un environnement naturel et avoir une meilleure santé mentale à l’âge adulte.

maison campagne
© Pixabay

Grandir au vert pour être en bonne santé

Kristine Engemann et son équipe ont utilisé une méthode étonnante, pour mettre au jour leurs résultats, puisqu’ils ont utilisé des photographies issues des satellites de 1985 à 2013 pour identifier les zones vertes proches des maisons où ont grandi plus de 900 000 Danois. Un nombre de sujets impressionnant qui laisse penser que leurs résultats peuvent être généralisés à une grande population. 

Les chercheurs ont ainsi découvert que les personnes qui grandissent entourées d’espaces verts, comme en campagne ou en zone rurale, ont jusqu’à 55% moins de risques de développer une maladie mentale adulte. 

En modifiant les paramètres de vies des sujets (changement de statuts socioéconomiques, familles, antécédent de maladies mentales), l’équipe danoise s’est rendu compte que les résultats ne verraient pas. Cela signifie véritablement que grandir entourer de verdures, d’arbres, de champs protège l’enfant.

Évidemment, plus le temps passé à proximité de la nature et long, plus la personne est susceptible de jouir d’une bonne santé mentale. À défaut de pouvoir grandir dans ce milieu, certains patients sont envoyés dans des zones rurales pour s’y reposer. “L’exposition aux espaces verts a été suggérée pour réduire la dépression et le risque de schizophrénie, améliorer le développement cognitif des enfants et réduire l’activité neurale liée aux troubles psychiatriques” rappellent les chercheurs dans leur article.

marché légumes vivre à la campagne
© Pixabay

Des espaces verts en ville pour le bien de tous

Comme le suggèrent les auteurs et autrices de l’article, il est dorénavant important de favoriser, construire et développer les espaces verts en villes. Ces dispositifs sont une aide et un soutien des plus précieux pour le bien-être des habitants. 

Alors à l’heure ou les zones rurales, sont délaissés pour des milieux plus urbains, il semble évident que des aménagements sont primordiaux. “Nos résultats confirment que l’intégration des environnements naturels dans la planification urbaine est une approche prometteuse pour améliorer la santé mentale et réduire le fardeau croissant des troubles psychiatriques dans le monde”, notent les chercheurs. 

Rappelons également que cette étude n’est pas la première sur le sujet. Bien d’autres ont prouvé l’efficacité et l’importance de la nature dans le développement du bien-être et du mieux-être des populations. Certaines thérapies sont même basées sur ce constat-là. 

Source

Articles liés :

Vivre à la campagne : 6 bonnes raisons

4 choses qu’il ne faut pas dire à vos enfants

Comprendre et accompagner la timidité de son enfant


Valentin Perouze, rédacteur santé

Écrit par Valentin Perouze, rédacteur santé

Passionné par les comportements humains depuis l'enfance, je me suis naturellement tourné vers la psychologie, le bien-être et la santé mentale en général.
Formé et diplômé en psychosomatique, j'aime comprendre comment le corps parle et s'exprime au travers des maladies.
Sur le site Docteur Tamalou, je vous transmets mes découvertes sur les médecines et les remèdes naturels qui sont pour moi des choses essentielles.