in

Homme, femme ou les deux ? Découvrez 4 identités de genre

Crédits: IStock/nadia_bormotova

Pour la génération Z, c’est-à-dire les individus nés entre 1990 et 2010, les diverses identités de genre sont plus couramment observées et socialement mieux acceptées. Depuis 2014, le réseau social Facebook propose d’ailleurs à ses utilisateurs américains de choisir leur orientation sexuelle parmi 50 options dont “agender” (sans genre), “gender variant” (dont le genre varie) ou encore “trans”. L’identité de genre correspond au sentiment profond et personnel d’être de genre masculin ou féminin, ni l’un ni l’autre, ou encore les deux. L’identité de genre n’a par contre aucun rapport avec l’orientation sexuelle d’une personne. Quelles sont les différences entre ces identités de genre ? Petit tour d’horizon.

1. Cisgenre

Le cisgenre se sent complètement en accord avec son sexe de naissance. Il ne se sent pas forcement concerné par la question du genre. Ce terme est utilisé par opposition aux transgenres.

2. Transgenre

Le terme transgenre vient de la psychiatrie. Être “transsexuel” était considéré à une époque pas si lointaine comme une maladie mentale.

Les transgenres ne sont pas en accord avec leur sexe biologique. Certains entreprennent donc une véritable transformation physique en changeant de sexe. Des traitements médicaux à base d’hormones sont alors administrés.

Il ne faut pas confondre transgenre et cross dressing. Cette pratique est associée aux hommes hétérosexuels qui aiment porter des “vêtements féminins” selon les normes sociales distinguant les tenues pour hommes et femmes.

Hand holding a paper sheet with transgender symbol and equal sign inside. Equality between genders concept over a crowded city street background. Sex rights as a metaphor of social issue.
Crédits: IStock/Bulat Silvia

3. Non binaire

L’individu non binaire se définit par sa non-appartenance au genre homme/femme. Les normes des deux genres sont rejetées et la personne ne se sent ni homme ni femme, ou se sent les deux en même temps. Certaines personnes non binaires utilisent des pronoms comme  « ille », « iel/yel », ou « ol ». La langue française utilise beaucoup d’adjectifs genrés, ce qui ne règle donc pas le problème de la dénomination de la personne dans la vie de tous les jours.

Restroom gender icons: man, woman and unisex. Bathroom door symbols. Isolated vector signs.
Crédits: IStock/Sudowoodo

4. Genderfluid

Les “genderfluid” sont des individus dont le genre oscille entre le masculin et le féminin. Ils peuvent passer plusieurs jours ou plusieurs mois en se sentant femme puis virer homme pour un nouveau cycle. Les personnes “genderfluid” sont donc constamment entre le sexe masculin et féminin, et adaptent leurs vêtements et leurs comportements en fonction du sexe du moment. Il n’est donc pas rare de voir une femme être très fière de sa poitrine lorsqu’elle se sent femme pour la cacher derrière des gros pulls en phase homme.

Sources: