in

Hypochlorhydrie : causes, symptômes et remèdes naturels

mal à l'estomac
© iStock
Hypochlorhydrie : causes, symptômes et remèdes naturels
noté 3.9 - 17 votes

En cas d’hypochlorhydrie, l’organisme ne produit plus ou pas assez d’acide chlorhydrique (HCl). En vieillissant, l’estomac produit de moins en moins d’acide chlorhydrique, pourtant indispensable pour bien digérer. En moyenne à 60 ans, on ne produit plus qu’un cinquième de ce que l’on produisait à 10 ans. Quelles sont les raisons de l’hypochlorhydrie ? Ses symptômes ? Existe-t-il des remèdes naturels ? Réponses.

1. Quels sont les symptômes de l’hypochlorhydrie ?

L’estomac des personnes souffrant d’hypochlorhydrie ne peuvent plus assimiler normalement les nutriments absorbés, notamment les protéines. En voici les symptômes les plus courants :

  • Malaises et/ou fatigue après les repas,
  • Brûlures et crampes d’estomac,
  • Aliments non digérés dans les selles, constipation,
  • Infections vaginales,
  • Flatulences, ballonnements, reflux.

Dans deux cas sur trois, les brûlures d’estomac sont causées par le manque ou l’absence d’acide chlorhydrique.

2. Quelles sont les causes de l’hypochlorhydrie ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer l’hypochlorhydrie :

  • Le vieillissement : la moitié des seniors souffrent d’hypo-acidité gastrique ;
  • Le stress et l’insuffisance surrénalienne ;
  • Des carences en zinc ou en fer ;
  • L’excès de métaux lourds : ingestion de trop d’aluminium, de cadmium, de plomb… via l’alimentation et l’environnement ;
  • L’asthme ;
  • Des prédispositions génétiques ;
  • L’helicobacter pylori, la même bactérie responsable de l’ulcère à l’estomac.

Un estomac insuffisamment acide est aussi un facteur de mauvaise absorption de calcium, de magnésium, de fer, de zinc, de sélénium, ainsi que des vitamines B3, B6, B9, B12 et D. Autrement dit, ne tardez pas à agir !

3. Test pour savoir si vous êtes hypochlorhydrique

À jeun, mélangez une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau, puis buvez.

Si l’estomac produit assez d’acide chlorhydrique, un renvoi (rot) devrait survenir dans les 3 minutes. Dans le cas contraire, cela signifie que l’estomac ne produit pas ou plus assez d’acide chlorhydrique.

4. Remèdes naturels en cas de manque d’acidité dans l’estomac

Vinaigre de cidre Docteur Tamalou
© Pixabay

Voici deux remèdes naturels contre l’hypochlorhydrie.

Le vinaigre de cidre bio

Prenez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre biologique avant les repas du midi et du soir. Riche en acide acétique, le vinaigre de cidre va renforcer ou compléter l’effet de l’acide chlorhydrique dans l’estomac, permettant ainsi une digestion facile et non accompagnée de brûlures d’estomac.

Vous pouvez donc en consommer à titre curatif pour soigner les brûlures qui se manifestent, mais le vinaigre de cidre est encore plus efficace s’il est pris à titre préventif, avant que les brûlures ne surviennent.

L’iode

Si l’hypochlorhydrie est liée à l’hypothyroïdie, le meilleur remède naturel pour se soigner durablement consiste à réaliser une cure d’iode. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

L’iode est un micronutriment essentiel au fonctionnement du corps humain, notamment des hormones thyroïdiennes qui jouent un rôle dans :

  • la régulation de la température corporelle,
  • la régulation du métabolisme, de la reproduction, de la croissance,
  • la production de cellules sanguines,
  • le développement du système nerveux,
  • le fonctionnement des muscles.

Source

Articles liés :

Ulcère à l’estomac : symptômes, causes et traitements

7 remèdes naturels contre les flatulences

6 astuces de grand-mère pour soigner le mal des transports