in

6 astuces de grand-mère pour soigner le mal des transports

mal des transports nausées voiture
© iStock
6 astuces de grand-mère pour soigner le mal des transports
noté 5 - 1 vote

Les vacances riment souvent avec longs trajets en voiture, traversées agitées en bateau ou interminables dessertes en bus. Comment éviter le mal des transports ? Comment le soigner de façon naturelle et efficace ? Si vous êtes souvent barbouillé.e quand vous prenez la route, suivez ces quelques conseils.

1. Faites confiance au gingembre

Le gingembre s’avère le meilleur remède naturel pour calmer les nausées, améliorer la digestion et stopper les vertiges. D’ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé reconnaît le gingembre comme “cliniquement justifié” pour lutter contre de multiples troubles.

Notre conseil de grand-mère : La veille et le jour du voyage, buvez une tasse de gingembre infusé avant chaque repas : faites bouillir l’équivalent d’une cuillère à café de racines concassées et laisser infuser 10 minutes.
Pour renforcer ses effets, mâchez une tranche de gingembre frais, une demi-heure avant le départ.

Si vos enfants sont aussi sujets au mal des transports, préférez des bonbons au gingembre, disponibles en magasins bio. Faites-en leur sucer deux ou trois, une trentaine de minutes avant le départ. Dernière alternative, sachez que des chewing-gums au gingembre existent désormais en pharmacie.

2. Diffusez de l’huile essentielle de citron

Certaines huiles essentielles sont efficaces pour soulager le mal des transports. Le citron, la menthe et le mélisse sont, en particulier, connus pour détendre durant les longs trajets.

Notre conseil de grand-mère : Inhalez de l’huile essentielle de citron, de menthe ou de mélisse dès que vous vous sentez mal, sinon, diffusez-la carrément dans l’habitacle. Pour cela, appliquez quelques gouttes sur des pinces à linge en bois que vous clipserez sur les bouches d’aération de la voiture.
Avaler un sucre imbibé de deux à trois gouttes d’H.E de citron ou de mélisse peut aussi s’avérer efficace.

3. Mangez avant le départ

Contrairement aux idées reçues, prendre la route le ventre vide n’arrangera en rien vos nausées. En effet, les spasmes de l’estomac et l’hypoglycémie augmentent les risques de malaises.

Notre conseil de grand-mère : Prenez, quelques heures avant le départ, un repas léger constitué d’aliments solides tels que des féculents, des bananes, des tartines. Évitez les liquides. Pensez aussi à emporter des encas à grignoter sur le trajet (biscuits secs, par exemple).

4. Stimulez des points sensibles de vos mains

poignet douleur médecine chinoise mal des transports
© AndreyPopov / iStock

L’acupression est une technique issue de la médecine chinoise qui date de millions d’années. Elle est capable de prévenir et soulager le mal des transports. Stimulez certains points sensibles peut permettre de réduire votre stress lié aux transports.

Notre conseil de grand-mère : Trouvez le point “Main valley” pour stopper vos angoisses, vos migraines et autres maux de tête. Il est situé entre le pouce et l’index Faites pression quelques instants sur cette zone, et vous vous sentirez aussitôt détendu.e.

Vous pouvez aussi faire pression sur le point “Inner porte” qui se trouve sur le poignet. Localisez-le, et utilisez votre pouce pour le masser pendant plusieurs minutes. Vos nausées et autres indigestions, troubles de l’estomac et anxiété se volatiliseront.

5. Accordez-vous une bonne nuit de sommeil avant le départ

Il est essentiel de bien dormir avant un long trajet en voiture. La fatigue tend à accroître les phénomènes nauséeux.

Notre conseil de grand-mère : Tournez-vous vers l’huile essentielle de lavande si vous avez du mal à dormir la veille. Ses propriétés relaxantes vous aideront à faire disparaître vos angoisses. Mettez-en deux gouttes dans une cuillère à café de miel et respirez-en via un inhalateur.
Lisez aussi notre Top 10 des somnifères naturels.

6. Choisissez la place idéale

L’objectif est de limiter au maximum les mouvements de tête qui donnent des vertiges et la nausée. Pour cela, en voiture, calez votre tête avec un coussin et regardez la route au loin. Si vous pouvez, choisissez donc la place du passager avant. Mieux : conduisez ! Votre attention se fixera sur la direction à tenir pour arriver à bon port, et vos maux de tête et nausées disparaîtront.

Notre conseil de grand-mère : Ouvrez les fenêtres. Les environnements confinés accentuent les malaises. Si vous voyagez en bateau, privilégiez le pont supérieur, au plus loin des odeurs de moteur.

Sources : 100% Féminin et TopSanté

Articles liés :

Nausées, vomissements : 6 remèdes naturels

Voici les 10 maladies les plus courantes l’été

Ces médicaments que vous ne pourrez pas emporter à l’étranger