in

IMC de l’enfant : tout savoir sur la courbe de corpulence

© adrian825 / iStock

La sensibilisation et la lutte contre l’obésité commence dès la petite enfance. L’indice de masse corporelle (IMC), ainsi que la courbe de corpulence, sont deux outils faciles à utiliser pour détecter d’éventuels problèmes de surpoids. Comment interpréter les résultats obtenus ? Quand faut-il s’inquiéter ?

L’excès de poids des enfants peut être négligé par les parents. Ils pensent – parfois à tort – qu’en grandissant, leur bébé s’amincira. Or, l’obésité des plus jeunes demeure une considération essentielle ; elle est d’ailleurs considérée, au même titre que l’obésité des adultes, comme un enjeu de santé publique.
S’il est donc obligatoire de sensibiliser les enfants aux réflexes alimentaires et à la pratique régulière d’une activité physique, il reste néanmoins nécessaire de se référer à la courbe de corpulence et à l’IMC pour instaurer de nouvelles routines dans le quotidien de l’enfant.

Comment calculer l’IMC de son enfant ?

Le calcul de l’IMC chez l’enfant est le même que pour l’adulte. Il suffit de diviser le poids (en kilos) par la taille au carré :

IMC = Poids [kg] ÷ (Taille [m])²

Attention, prenez bien la taille en mètre et non en centimètres. Par exemple, si un enfant mesure 1m10, notez 1,10 mètre pour la taille (et non 110 centimètres).

Comment interpréter le résultat obtenu ?

Bien que la formule soit identique pour calculer l’IMC des adultes, l’interprétation du résultat est différente. En effet, chez l’enfant, les valeurs de références varient selon l’âge et le sexe.
Ces valeurs sont reportées sur une courbe de percentiles, qu’on nomme “courbe de corpulence”. Cet outil aide à évaluer l’état nutritionnel de l’enfant. Lorsque l’IMC est supérieur au 97e percentile, on considère l’enfant comme obèse ; à l’inverse, en dessous du 3e percentile, on s’alerte sur son insuffisance pondérale.

Qu’est-ce qu’exactement la courbe de corpulence ?

courbe de corpulence imc de l'enfant
© Inpes

La corpulence de l’enfant augmente de façon exponentielle la première année de croissance puis diminue jusqu’à l’âge de 6 ans. Elle remonte ensuite progressivement jusqu’à l’âge de 18 ans.
On constate entre 3 et 5 ans, un inversement de la courbe : plus le rebond de l’adiposité est précoce (avant 5-6 ans), plus le risque d’obésité augmente. 

La courbe de corpulence est présente sur le carnet de santé des enfants. Vous pouvez également la télécharger en ligne sur le site internet du ministère de la Santé ou sur celui de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes).

Que faire si l’IMC de l’enfant n’est pas normal ?

Il est recommandé aux parents de suivre l’IMC de leur enfant de façon très régulière et d’en discuter avec le médecin de famille ou le pédiatre. N’introduisez surtout pas un régime sans l’avis préalable d’un professionnel de santé.

Source

Articles liés :

Calculez votre poids idéal avec l’IMC

Obésité : les causes et traitements possibles

Top 10 des meilleures applications gratuites Santé