in

L’asthénie normal et pathologique : causes, symptômes et traitements

© hobo_018 / iStock
L’asthénie normal et pathologique : causes, symptômes et traitements
noté 5 - 1 vote

L’asthénie est de manière générale une fatigue que décèlent les médecins lors de leurs entretiens. Ce signe clinique reste tout de même un signe “four-tout”. En effet, l’asthénie peut être normale, pathologique, et surtout difficile à mesurer. Toutefois, cette fatigue est cruciale à établir pour avoir le bon diagnostic. Faisons ensemble le point sur l’asthénie.

Une fatigue qui a des causes

L’asthénie est une fatigue souvent intense et sans raison apparente. Elle marque la personne par son caractère général. Autrement dit, son être dans sa totalité va souffrir de cette fatigue.
Pour prendre une comparaison, imaginez avoir fait du sport toute la journée, puis la fête et avoir dormi qu’une heure. Le lendemain de cette dure journée, vous devez préparer un grand repas, type Noël. Vous voilà avec le ressenti d’une personne souffrant d’une asthénie profonde.
Cette fatigue peut être causée par beaucoup de troubles physiques :

  • Infections  ;
  • Maladies endocriniennes ;
  • Maladies métaboliques  ;
  • Anémie ;
  • Maladies digestives  ;
  • Maladies auto-immunes ;
  • Affections neurologiques ;
  • Médicaments ;
  • Maladies cardiovasculaires ;
  • Accident vasculaire cérébral.

Mais également par des troubles psychiques :

  • Dépression ;
  • Anxiété ;
  • Angoisses ;
  • Crises.

En plus de ces pathologies, une asthénie, même pathologique, peut survenir suite à des problèmes personnels, familiaux, des examens, etc.

fatigue dormir
© Vera Kratochvil / PublicDomainPictures

Symptômes : non ce n’est pas juste de la fatigue

Faire le diagnostic d’une problématique comme celle de l’asthénie dans son versant pathologique n’est pas une chose aisée. En effet, cet état n’a pas de substrats organiques, autrement dit, une prise de sang ne peut dire pas si vous en souffrez. Le spécialiste doit donc se fier aux dires du patient.
En réalité, il va comparer son état actuel avec ses états antérieurs. Cette comparaison va lui permettre de mettre en évidence les différences entre une asthénie passagère et un symptôme pathologique. Noter l’intensité, la fréquence, l’impact sur la vie de cette fatigue.
Il est également essentiel de vérifier si une autre pathologie est présente avec cette asthénie puisque souvent celle-ci est liée à autre chose.

tristesse déprime
© iStock

Comment la traiter ?

Le traitement de l’asthénie sera différent en fonction de sa cause. Traitement médicamenteux si l’asthénie est puissante est consécutive à une pathologie physique ou psychique. Traitement doux quand elle n’est pas liée à une maladie majeure, qu’elle est banale ou en lien avec des événements de vie mineurs.
Toutefois, il est possible de prévenir ces états de fatigue intense par une bonne hygiène de vie, une alimentation saine, un sommeil adapté à ses besoins, éviter le stress.
Enfin, il est possible de traiter les asthénies grâce à l’aromathérapie. En effet les huiles essentielles de menthe poivrée et de laurier noble sont particulièrement indiquées pour les asthénies psychiques. Quant aux huiles essentielles d’épinette noire, de pin sylvestre et de poivre noir sont efficaces contre les asthénies physiques.

Source

Articles liés :

6 types d’aliments à l’effet coup de fouet pour lutter contre la fatigue

Comment expliquer la fatigue chronique ?

Huile essentielle de menthe poivrée