in

Les 3 macérâts huileux qu’il vous faut

© monicore / Pixabay
Les 3 macérâts huileux qu’il vous faut
Notez cet article

Vous connaissez les huiles végétales. Bonne à manger et à utiliser pour le corps (en soin ou en cosmétiques) elles peuvent vous servir dans de nombreuses situations. Mais connaissez-vous les macérâts huileux ? Vous pouvez trouver dans le commerce des huiles végétales pour le corps, et bien certaines sont en réalité des macérâts huileux, autrement dit, des plantes (médicinales) qui sont placées à macérations dans une huile vierge neutre durant un laps de temps prédéfinis. Nous vous livrons aujourd’hui les 3 macérâts huileux qu’il vous faut chez vous.

L’huile de calendula

Le macérât huileux de calendula est principalement recommandé pour les peaux sensibles et rugueuses. Apaisante et revitalisante, cette huile est l’ingrédient idéal pour prendre soin des peaux victimes d’inconforts ou de tiraillements.

Vous pouvez également l’utiliser lorsque votre peau vous démange. Appliquez autant de macérât que nécessaire et massez la zone. Ainsi, vous ferez pénétrer les principes actifs calmants qui soulageront la démangeaison.

calendula
© Mayya666 / Pixabay

Il est aussi possible d’utiliser cette huile en cas de coup de soleil en déposant quelques gouttes sur la zone brûlée et en massant. Un bon réflexe à avoir pour toutes les personnes qui souffrent d’une allergie crèmes apaisantes.

La fleur de souci (Calendula officinalis) est le plus souvent mise à macérer dans de l’huile végétale de tournesol.

L’huile de carotte

Riche en provitamine A, le macérât de carotte sera votre allié bronzage cet été. Il est très utile comme ingrédient pour préparer des soins après-soleil ou bonne mine qui servent à assouplir la peau et conserver un joli teint uniforme.

 

Vous pouvez aussi l’utiliser seul, car deux gouttes sur le visage, deux fois par jour, suffisent à activer tous les principes actifs anti-oxydants et effets bonne mine qu’il contient.

Pour fabriquer ce macérât, les carottes (les racines de la plante) sont habituellement mises à macérer dans de l’huile de tournesol.

L’huile de millepertuis

Le Millepertuis est une plante réputée en cas de douleurs et irritations cutanées. Sa macération dans de l’huile de tournesol, donne ses vertus apaisantes et restructurantes au macérât huileux.

millepertuis-Pixabay
©️ Radfotosonn / Pixabay

L’huile de millepertuis est souvent utilisée pour préparer des soins calmants pour les peaux tiraillées ou pour composer des huiles de massage apaisantes. Cette propriété apaisante est notamment produite par les principes actifs anti-inflammatoires du millepertuis. Quelques gouttes sur une zone douloureuse deux fois par jour, suivis d’un massage permettent de soulager les sciatiques, rhumatismes et névralgies.

Attention, cette huile n’est toutefois pas à utiliser en cas d’exposition au soleil (dans les douze heures qui suivent l’application), car elle est photosensibilisante, ce qui pourrait nuire à votre peau.

Articles liés :

Douleurs dentaires chez les enfants : 4 remèdes naturels qui vont les soulager

Le calendula : le miracle anti-inflammatoire et anti-infectieux naturel

3 huiles essentielles qu’il faut avoir chez soi