in

Les huiles essentielles : aller plus loin que la plante

©️ mohamed_hassan / Pixabay
Les huiles essentielles : aller plus loin que la plante
Notez cet article

Les huiles essentielles (HE), nous en parlons beaucoup ici. Souvent, nous vous présentons les huiles composées de plantes médicinales qui, mélangées à de l’eau ou de la nourriture, ou placées sur votre peau vous aiderons à surmonter rhume, angine, fatigue ou baisse d’énergie. Mais le choix de l’huile essentielle c’est plus que ça : c’est une rencontre.

Une huile essentielle parle beaucoup et surtout à vous-même

Les huiles essentielles ne sont plus à présenter. Habituellement produites par un procédé de distillation, les plantes sont traversées par de la vapeur d’eau qui extraira l’essence végétale.
C’est cette essence qui constitue en grande partie l’huile essentielle. Le végétal utilisé est souvent une plante médicinale, ainsi, une fois transformer en huile essentielle l’on peut bénéficier d’un concentré de bienfaits. Mais au-delà de la plante médicinale contenue dans l’huile, il faut savoir qu’il y a une rencontre entre vous et l’huile essentielle. Entre votre odorat, votre toucher, votre goût et le petit flacon d’essence végétale.
Une huile essentielle peut aussi être utilisée de manière olfactive. En passant par la voie olfactive, ses actions diffèrent légèrement que par voie cutanée, mais seront tout aussi efficaces.

À lire aussi : Huiles essentielles : les 3 HE qu’il faut avoir chez soi

huiles essentielles
Crédits : Pixabay

Sentir, ressentir et se souvenir

D’une certaine façon, une huile essentielle n’a pas les mêmes utilités pour tout le monde. Son efficacité et son action dépendront finalement du lien que vous entretiendrez avec. Je m’explique.
Lorsque vous découvrez – vous sentez – une huile, il ne faut pas faire intervenir votre raison, mais préférentiellement vos sentiments, émotions et souvenirs. Comprendre ce que cette huile essentielle, cette odeur ou ces odeurs vous inspirent. En effet, il existe trois étapes lors de la découverte d’un HE :

  • Sentir : Quelles sont les odeurs que vous dégagez de cette HE. Fraicheur, chaleur, couleur, piquante ou déplaisante. Finalement c’est l’impression olfactive que vous avez de cette huile.
  • Ressentir : Lorsque vous avez la fiole dans les mains, et que vous sentez les effluves qui s’en dégagent, que ressentez-vous dans votre corps ? Quelle est la zone qui est touchée par cette senteur ? C’est cela ressentir. Savoir où va agir cette HE sur vous : le coeur, les poumons, ou autre.
  • Se souvenir : Les plus vieux souvenirs que nous avons sont des souvenirs d’odeurs. C’est pourquoi, lorsque vous sentez l’huile essentielle, vous avez des souvenirs, des images, qui remontent. Certains vont être conscients et d’autres non. Vous serez alors juste capable de savoir si vous vous sentez bien ou pas en ressentant cette HE.
huile essentielle bio pixabay
Crédits : Pixabay

Pourquoi faire ça ?

Par ces trois étapes-là, vous sortez véritablement du cercle de la raison. Vous ne vous obstinez alors plus à reconnaître avant tout le type d’huile essentielle que vous sentez. Certains praticiens n’hésitent pas à faire choisir au hasard une HE à leur patient en leur demandant de choisir vers laquelle ils ont envie d’aller maintenant. En ramenant ainsi la personne dans l’instant de son ressenti, les professionnelles constatent souvent que l’huile choisie est véritablement celle dont la personne avait besoin.
Toutefois, il faut bien comprendre qu’en plus de bien capter les ressenties que produit l’HE en nous, l’essence végétale délivre souvent un message. Ce message se voit dans les vertus curatives de la plante, le Laurier noble délivre par exemple un message de courage, ou celle de carotte qui ancre bien au sol par le fait que se soit une plante racine. Ceci veut également dire qu’en fonction du moment de l’année et de vos attentes, vous n’aurez pas les mêmes envies d’huile essentielle.

Le mot de la fin

Allez en magasin, et sentez les effluves qui se dégagent des petits flacons. En plus des bienfaits de la plante, pensez bien que ses senteurs sauront vous soutenir. Mais n’oubliez pas : ne choisissez pas avec votre tête.

Sur ce, prenez soin de vous, et faites votre choix !

Articles liés :

Assainir l’air intérieur : 4 huiles essentielles à diffuser

Diffuseurs d’huiles essentielles : quelle méthode choisir ?

12 huiles essentielles indispensables