in

Le nystagmus pathologique : causes, symptômes et traitements

©️ SofieZborilova / Pixabay
Le nystagmus pathologique : causes, symptômes et traitements
noté 4 - 2 votes

Le nystagmus est un mouvement involontaire des yeux, se balançant de gauche à droite, ou du bas vers le haut. Il existe deux formes : l’une normale et l’autre pathologique. La forme normale est celle que nous avons tous. Un micronystagmus (non visible à l’oeil nu) permettant de rechercher et de fixer des objets et un autre permettant de regarder des objets en mouvements (comme un train en mouvement passant devant nous). La forme pathologique présentera ce mouvement sans raison. Plus de 40 000 personnes présentent la forme idiopathique (non liée à une autre maladie) et moins de 30 000 personnes en France présentent la forme associée à une autre maladie. Aujourd’hui nous vous donnons les causes, les symptômes et les traitements du nystagmus pathologique.

 

via GIPHY

Les causes du nystagmus

La forme pathologique peut avoir une multitude de causes. Le nystagmus est lié à un déséquilibre des différentes structures qui gèrent les mouvements oculaires et plus particulièrement la stabilité des yeux. S’il y a déséquilibre, il y a mouvement incontrôlable.
Différentes zones peuvent être responsables de ce déséquilibre :

  • L’œil lui-même ;
  • L’oreille interne qui gouverne entre autres notre équilibre ;
  • Le cerveau ;
  • Les voies reliant nos yeux à notre cerveau

Selon les différents types de nystagmus, les causes peuvent également différer :

  • Congénitale (de naissance) : cette forme peut être due à une atteinte de la vision, et peut être héréditaire.
  • Neuro-sensoriel : cette forme peut être causée par une pathologie au cours de la grossesse, ou lors de l’accouchement, comme une toxoplasmose, une trisomie 21, ou un manque d’oxygène lors de l’accouchement.
  • Adultes ou grands enfants : cette forme-ci va être présente à la suite d’une atteinte neurologique ou de l’oreille interne. Une tumeur, un problème vasculaire (AVC) ou un traumatisme crânien pourra être en cause.

Les symptômes de la maladie

Sans pathologies associées, les patients avec un nystagmus présentent une acuité visuelle normale, même si globalement en dessous de la moyenne. Toutefois, s’il présente un trouble de la vision (myopie, astigmatisme, etc.) et que celui-ci n’est pas corrigé, leurs nystagmus pourraient s’aggraver.
En plus de la fatigue due au travail de la vision, les patients présentant ce type de pathologie ont un symptôme visible : les yeux faisant de manière incontrôlable un mouvement de balancier.
Dans le nystagmus il existe une position où le phénomène diminue ou s’interrompt : la position de blocage. Certains patients présenteront plusieurs positions et d’autres aucune. Toutefois cette position peut présenter un inconvénient pour la personne. Si le blocage est positionné sur le côté, le patient pourra présenter des symptômes musculo-squelettiques comme des torticolis. En effet sa tête sera souvent penchée vers le côté opposé à sa position de blocage.

Pruitt Taylor Vince_FX Networks
L’acteur Pruit Taylor Vince souffre de nystagmus pathologique
©️ FX Networks / Pruitt Taylor Vince

Comment traiter cette pathologie ?

Il n’existe pas de traitement à proprement parler pour traiter le nystagmus. Le port de lunette permettra de corriger la vue si elle est déficiente, et cela permettra de ne pas aggraver le mouvement oculaire.
Une action sur les pathologies associées peut également aider à réduire l’impact de la maladie.
Enfin, une intervention chirurgicale peut être envisagée sur les muscles oculomoteurs (qui gèrent les mouvements de l’oeil). Ceci permettra de modifier la position de blocage si celle-ci est latérale.

Il est également important de noter que les enfants présentant un nystagmus ont une scolarité à surveiller. Leur pathologie est visible et il risque de souffrir de moqueries une fois à l’école. Il faut en effet simplement leur faire comprendre que ce petit mouvement est ce qui les rend uniques. Qu’avec ceci, ils voient la vie d’une manière tout autre.

Sources : Le Figaro Santé & Mouvement Nystagmus

Articles liés :

La kératite : causes, symptômes et traitements de cette infection

Syndrome de Gougerot-Sjögren : causes, symptômes, traitement

Que révèle la couleur de vos yeux sur votre santé ?