in

Syndrome de Gougerot-Sjögren : causes, symptômes, traitement

© Puhhha / iStock
Syndrome de Gougerot-Sjögren : causes, symptômes, traitement
noté 4 - 2 votes

Le syndrome de Gougerot-Sjögren (prononcez “sjeu-greunne”) est une réaction du système immunitaire qui rend les yeux et la bouche secs et la mastication difficile. Cette maladie, dont les causes sont inconnues, a été découverte en 1933 par un ophtalmologiste suédois, Dr Herick Sjögren. 

Le syndrome de Gougerot-Sjögren (dit aussi “syndrome sec”) est une maladie rare qui touche moins d’une personne sur 10 000. Toutefois, les femmes sont 10 fois plus concernées que les hommes. En outre, elle survient le plus souvent vers 50 ans, mais peut apparaître plus tôt, entre 20 et 30 ans.

Qu’est-ce que le syndrome de Gougerot-Sjögren ?

Le syndrome de Gougerot-Sjögren est une manifestation des glandes salivaires de la bouche et des glandes lacrymales responsables de la diminution de la sueur, du sébum, mais entraîne aussi une infiltration et une inflammation au niveau d’autres organes comme les poumons, les reins, les articulations ou les petits vaisseaux.

D’où vient cette maladie ?

Les causes du syndrome de Gougerot-Sjögren sont encore inconnues.
On sait toutefois que cette maladie résulte d’une réaction auto-immune : le corps attaque ses propres tissus. Il semblerait que cette anomalie ait toutefois des facteurs génétiques couplés à un ensemble d’éléments déclencheurs, comme une infection virale, des changements hormonaux ou du stress.

Comment se traduit-elle ?

Dans le deux-tiers des cas, les symptômes concernent principalement :

  • Les yeux : sécheresse qui cause des brûlures et des démangeaisons, paupières qui se collent, sensibilité accrue à la lumière ;
  • La bouche : élocution, mastication et déglutition difficiles.

Ce syndrome est aussi caractérisé par une toux persistante, des douleurs articulaires, musculaires et une fatigue chronique.
Enfin, les personnes touchées peuvent également être sujettes aux troubles bucco-dentaires, aux caries, aux aphtes et aux mycoses.

Il est important de préciser que dans un cas sur deux, le syndrome de Gougerot-Sjögren affecte également les autres membres de l’organisme et déclenche, en particulier, la maladie de Raynaud. Cette maladie qui rend les doigts blancs en réaction au froid.

Si ces symptômes évoluent lentement, ils peuvent devenir handicapants dans le quotidien des malades. En effet, la fatigue et les douleurs liées au syndrome de Gougerot-Sjögren compliquent la vie des patients.
Les personnes touchées sont surveillées régulièrement par leur médecin traitant ainsi qu’un ophtalmologiste et un dentiste pour éviter tout risque ORL grave.

oeil troubles
© Alexis / Pixabay

Quels traitements existent pour lutter contre cette maladie ?

À l’heure actuelle, aucun traitement n’existe. Toutefois, il est possible de prévenir les symptômes :

  • Pour prévenir les yeux secs :
    • Éviter les environnements climatisés : maintenir une humidité d’au moins 50% des lieux d’habitation et de travail ;
    • Limiter sa consommation de tabac, de caféine et d’alcool.
    • Boire un moins 1,5 litre d’eau par jour pour hydrater la bouche et la peau.
  • Pour lutter contre les troubles buccaux :
    • Laver ses dents au moins deux fois par jour et utiliser du fil dentaire pour prévenir tout risque de caries ;
    • Nettoyer la bouche régulièrement avec un bain antiseptique ;
    • Mâcher de la salive artificielle (disponible en pharmacie).
  • Pour traiter les douleurs articulaires : 
    • Pratiquer une activité physique régulière ;
    • Prendre éventuellement du paracétamol en cas de vives douleurs.

Les médecins conseillent aux malades du syndrome de  Gougerot-Sjögren, de suivre un régime semi-végétarien avec une prédominance de fruits et de légumes frais, ainsi que des oméga 3.

Source

Articles liés :

Qu’est-ce que le syndrome des yeux secs et comment le traiter ?

Qu’est-ce que le glaucome, seconde cause de cécité en France ?

Yeux qui démangent ou qui piquent : quelles sont les causes ?