in

Pied d’athlète : causes, symptômes et traitements naturels

pied d'athlète causes symptômes traitements naturels
© Carroteater / iStock
Pied d’athlète : causes, symptômes et traitements naturels
noté 4.3 - 4 votes

Le pied d’athlète, aussi appelé “intertrigo mycosiques”, est une infection contagieuse, provoquée par un champignon ou une mycose, qui apparaît généralement entre les orteils. Cette infection peut facilement se propager au travers des vestiaires, des gymnases, des salons de beauté, des piscines municipales et des douches collectives. 

Le champignon responsable de cette mycose nichée entre les orteils, aime particulièrement se développer dans des zones chaudes et humides. Il se loge généralement entre le quatrième et le cinquième doigt, mais peut aussi couvrir complètement la peau des pieds, les ongles, et même les paumes des mains et les doigts des mains.
Sachez que ces infections cutanées sont plus fréquentes chez les adolescents et les hommes adultes.

Les différents types de pieds d’athlète

Il existe trois types de pieds d’athlètes.

Le pied d’athlète interdigital

C’est le type de pied d’athlète le plus répandu. Il se caractérise habituellement par des brûlures, des démangeaisons entre les plus petits orteils. Il peut se propager à la plante du pied.

Le pied d’athlète dit “mocassin”

Le pied d’athlète mocassin se manifeste d’abord par une petite irritation, une sécheresse ou des démangeaisons, sur ou sous le pied, ainsi qu’entre les orteils. Au fur et à mesure de son développement, la peau finit par se fissurer.

Le pied d’athlète vésiculaire

Le pied d’athlète vésiculaire est très rare. Il est habituellement identifié par des cloques sous la peau.

Quelles sont les causes du pied d’athlète ?

L’origine du nom provient des athlètes qui sont fréquemment concernés par cette infection. En effet, cette infection est provoquée par des champignons (mycoses) ou des levures qui aiment les environnements chauds et humides. Les vestiaires sportifs, les piscines publiques, les hammams… sont donc des environnements particulièrement propices à leur développement. Les chaussures serrées et/ou en matière synthétique, qui empêchent l’évacuation de la sueur, favorisent également le risque de souffrir d’un pied d’athlète.

On sait aussi qu’il existe une prédisposition génétique à être affecté par cette maladie surtout dans le cas du pied mocassin.

pied d'athlète causes symptômes traitements naturels
© Wikimedia Commons

Quels sont les symptômes du pied d’athlète ?

Voici les symptômes les plus courants du pied d’athlète :

  • La peau devient sèche et s’écaille ;
  • On remarque une inflammation entre deux orteils ;
  • On subit des démangeaisons ;
  • Des ampoules apparaissent ;
  • On constate une décoloration, un épaississement, voire un détachement de l’ongle.

Comment prévenir les infections provoquées par des champignons ?

Le meilleur moyen de prévenir le pied d’athlète et de réduire le risque de récidive de cette infection extrêmement contagieuse reste d’adopter de bonnes mesures d’hygiène. Afin, donc, de limiter au maximum les risques de développer de mycoses, les spécialistes recommandent de :

  • Se laver les pieds tous les jours à l’eau et au savon ;
  • Bien sécher ses pieds après la douche ou le bain, surtout entre les orteils ;
  • Porter des chaussettes en coton propre et de les changer autant de fois que nécessaire au cours de la journée ;
  • Porter des sandales ou des tongs à la piscine ;
  • Choisir des chaussures de sport qui assurent une bonne ventilation du pied ;
  • Retirer les semelles après une séance de sport afin de les faire sécher ;
  • Appliquer du talc ou une poudre antifongique sur ses pieds ou à l’intérieur des chaussures pour absorber l’humidité ;
  • Désinfecter la salle de bain et toutes vos affaires de toilette (serviette, tapis de bain, gants de toilette…) en cas d’infection.

Nos remèdes naturels pour traiter le pied d’athlète

Traiter le pied d’athlète avec une infusion à base d’ail

ail remède naturel
© Pixabay

La consommation quotidienne d’une infusion d’ail peut vous aider à combattre les champignons ou mycoses depuis l’intérieur.

Notre recette naturelle : Faites chauffer 250 ml d’eau avec les trois gousses d’ail. Une fois le point d’ébullition atteint, éteignez et laissez reposer de 5 à 7 minutes. Buvez.

Vous pouvez aussi ajouter une gousse d’ail à vos repas pour accélérer le processus de guérison du pied d’athlète.

Masser les orteils avec du vinaigre de cidre

Vinaigre de cidre Docteur Tamalou
© Pixabay

Le vinaigre de cidre aide à éliminer l’humidité excédentaire des pieds, et il accélère le processus de guérison du pied d’athlète.

Notre recette naturelle : Appliquez 2 cuillères à soupe de vinaigre de pomme sur le pied et massez la zone infectée. Laissez sécher pendant au moins une heure votre pied à l’air libre.

Traiter l’infection avec du yaourt

Cellulite yaourt remède naturel Docteur Tamalou
© Pixabay

Le yaourt contient des cultures de bactéries actives qui sont très efficaces dans la lutte contre les infections fongiques, telles que le pied d’athlète.

Notre recette naturelle : Appliquez 2 cuillères à soupe de yaourt sur la zone affectée par les champignons, et massez afin qu’il pénètre bien dans la peau. Laissez agir pendant une heure et rincez à l’eau claire.

En cas de complication du pied d’athlète

Attention, si après avoir testé nos remèdes naturels, le pied commence à enfler, s’il est chaud au toucher, s’il y a du pus ou que le champignon se propage à la jambe, vous devez immédiatement consulter le spécialiste. En effet, dans ces cas, les symptômes peuvent être provoqués par des infections plus graves.

Source

Articles liés :

4 remèdes naturels contre les mycoses

Cors ou durillons : 7 remèdes naturels pour les éliminer ou les prévenir

6 conseils et astuces pour éviter les odeurs de pieds