in

Reflux gastrique : les causes, symptômes et traitements des brûlures d’estomac

© Hans Martin Paul / Pixabay

L’estomac produit des sucs gastriques, une substance acide qui permet de dissoudre puis de digérer les différents aliments qui s’y trouvent. Mais il peut arriver que ces sucs remontent le conduit œsophagien, c’est ce que l’on nomme couramment une brûlure d’estomac. Voyons les causes, les symptômes et les traitements de ces reflux gastriques qui peuvent vous gâcher la vie.

Quels sont les symptômes des brûlures d’estomac ?

Les brûlures d’estomac peuvent véritablement être une gêne au quotidien. Près de 30 % de la population en souffrirait de manière occasionnelle. Ces remontées de sucs gastriques peuvent causer différents symptômes en fonction de l’avancée du phénomène.

Les symptômes courants

Les symptômes les plus courants apparaissent préférentiellement après les repas ou en position couchée comme :

  • Pyrosis : sensation de brûlure dans l’œsophage ;
  • Des régurgitations acides donnant un goût amer dans la bouche et irritant la gorge.

D’autres symptômes peuvent encore survenir comme :

  • Une voix enrouée ;
  • Une toux prononcée ;
  • Des problèmes dentaires ;
  • Maux de gorge chroniques ;
  • Des crises d’asthme nocturnes sans allergies ;
  • Des nausées ;
  • Une mauvaise haleine permanente.
malade mohamed_hassan / Pixabay
© mohamed_hassan / Pixabay

Les effets alarmants

Les symptômes alarmants doivent vous pousser à aller consulter un médecin le plus rapidement possible. Ils peuvent être causés par une complication ou autre maladie.

  • Grande difficulté à avaler et douleur à la déglutition ;
  • Vomissements récurrents ;
  • Toux et respiration asthmatique ;
  • Besoin répété de se rincer la gorge ;
  • Maux d’estomacs ;
  • Perte de poids sans raison apparente ;
  • Apparition de sang dans les crachats, les vomissements ou les selles ;
  • Pas d’amélioration en cas de traitement ;

Les complications possibles

L’acide gastrique de l’estomac n’est pas fait pour se trouver dans l’œsophage. C’est d’ailleurs pour cela que les remontées sont si douloureuses et désagréables. Notons notamment que, dans certains cas extrêmes, les reflux acides peuvent être si douloureux qu’ils pourront donner l’impression d’une crise cardiaque.

Les complications, causées par l’exposition prolongée aux substances gastriques acides, peuvent être :

  • Une inflammation (œsophagite), avec des lésions de l’œsophage avec des ulcères (ou plaies) sur la paroi de l’œsophage ;
  • Des hémorragies ;
  • Un rétrécissement du diamètre de l’œsophage, sténose peptique, qui provoque les difficultés à avaler ;
  • Le syndrome de l’œsophage de Barrett dans lequel les cellules de la paroi de l’œsophage sont remplacées par des cellules devrait se trouver dans l’intestin. L’œsophage, rentrant trop en contact avec l’acide gastrique, se crée donc des cellules plus résistantes, comme celles de l’intestin.

Quelles sont les causes d’un tel phénomène ?

Anatomiquement, ça se passe comment ?

Comme vous l’aurez compris, les brûlures d’estomac sont causées par une remontée d’acide gastrique dans l’œsophage. Normalement, ceci est empêché par le sphincter œsophagien inférieur, un muscle situé à la jonction de l’œsophage et de l’estomac :

© DocteurTamalou / Valentin

Ce muscle permet de “fermer” l’estomac afin, justement, d’éviter tout problème de remontée. Mais en cas de dysfonctionnement, l’obturation est impossible (ou incomplète) et les sucs gastriques remontent.

Une hernie hiatale peut également être en cause. La partie de l’estomac se situant au-dessus du diaphragme est comprimée et remonte alors dans la cage thoracique, ce qui produit les douleurs.

© DocteurTamalou / Valenitn

Maintenant que vous savez tout ça, vous comprenez bien que le terme de “brûlure d’estomac” n’est pas correct. Il faudrait plutôt parler de “brûlure de l’œsophage”.

Et les habitudes dans tout ça ?

Même si le corps est en cause dans les problèmes de reflux gastro-œsophagien, il faut savoir que les habitudes de vie sont parfois des facteurs aggravants. Comme le rappel le magazine Renew Life, certaines conduites favorisent l’apparition de brûlures d’estomac : « les excès alimentaires, la consommation de boissons gazeuses, alcoolisées et caféinées, la consommation d’aliments épicés et de sauces, la consommation d’aliments transformés qui manquent d’enzymes nécessaires pour une saine digestion, le port de vêtements trop serrés, l’embonpoint, le tabagisme, la consommation d’alcool, s’étendre ou se courber après les repas, la grossesse, certains médicaments et un taux insuffisant d’acidité gastrique (chez 90% des patients, un taux inférieur à la moyenne d’acide gastrique a été noté, ndr).»

Des traitements naturels

Pour éviter les reflux gastro-œsophagiens, il est donc conseillé de limiter sa consommation de certains aliments. Préférez des produits riches en oméga 3 comme :

  • Le poisson ;
  • L’ avocat ;
  • Certaines huiles végétales comme l’huile de colza ;
  • Les graines de lin ;
  • Les noix.

Vous pouvez aussi utiliser des produits naturels pour vous soulager en cas de crises comme :

  • Le bicarbonate de soude : il va être efficace pour supprimer l’acidité. Diluez une cuillère à café dans un verre d’eau froide et buvez.
  • Des gélules de charbon végétal actif : une tous les matins avec un verre d’eau, jusqu’à disparition des douleurs d’estomac. Si les douleurs persistent au bout de deux ou trois jours, consultez un médecin.

Enfin, voici quelques conseils qui vous éviteront de subir les foudres de votre estomac :

  • Attendez au moins une heure avant de vous allonger après un repas et trois heures avant de dormir ;
  • Pour dormir, surélevez la tête de votre lit et dormez sur le côté ;
  • Si vous êtes en surpoids, adoptez un régime alimentaire plus sain, ou du moins, réduisez les aliments susceptibles d’accentuer les reflux ;
  • Attendez au moins une heure avant de faire des efforts physiques.

Source

Articles liés :

Ulcère à l’estomac : symptômes, causes et traitements

7 questions à se poser quand on a mal digéré

Cancer de l’estomac : facteurs de risque, symptômes et traitements