in

Saumon d’élevage : du poison dans le poisson ?

Crédits : Pixnio
Saumon d’élevage : du poison dans le poisson ?
noté 5 - 1 vote

Si vous n’avez pas déjà regardé de reportages sur l’industrie du poisson, vous devez savoir que les saumons d’élevage sont nourris avec des produits agro-alimentaires peu recommandables et aux effets encore méconnus sur la santé humaine. Ils feraient partie des poissons les plus toxiques aujourd’hui.

Saumon d’élevage : quels produits toxiques contient-il ?

Comme vous le savez, la plupart des saumons d’élevage proviennent de fermes piscicoles situées en Norvège. Dans le fond de ces bassins d’élevage repose une couche de déchets haute de plusieurs mètres (médicaments, pesticides…) Souvent situées dans des eaux libres, cette pollution n’est pas maîtrisée et se répand dans la mer.

Une seule ferme de saumons peut “accueillir” plus de 2 millions de saumons, or cette surpopulation entraîne la propagation rapide des maladies, ce pourquoi on les gave de médicaments et d’antibiotiques en tout genre. Certains pesticides dangereux, dont une partie peut avoir des effets neurotoxiques, sont utilisés pour éliminer les agents pathogènes à l’origine des maladies.

Selon Jerome Ruzzin, un chercheur en toxicologie qui a testé plusieurs groupes d’aliments vendus en Norvège, le saumon d’élevage est celui qui contient la plus grande quantité de toxines. Il serait cinq fois plus toxique que les autres produits alimentaires testés.

D’autres études ont montré que les souris nourries au saumon d’élevage deviennent obèses et diabétiques. Les chercheurs pensent que les pesticides utilisés affectent l’ADN des poissons, ils provoqueraient des mutations génétiques et ils ont un impact sur leur santé et la biodiversité. Par exemple, lorsque des poissons d’élevage s’échappent, ils peuvent se reproduire avec des saumons sauvages, ce qui rend cette espèce encore plus rare.

Des saumons nourris avec des aliments… et des substances toxiques !

Crédits : Pixnio

Selon le chercheur Jérôme Ruzzin, la principale source d’exposition aux toxines est l’alimentation, après les médicaments et les pesticides.

Certains polluants ont été  retrouvés dans les granulés donnés en nourriture aux saumons d’élevage :

  • dioxines,
  • éthoxyquine (pesticide)
  • polychlorobiphényles (PCB),
  • médicaments,
  • autres substances chimiques et polluants toxiques (poissons utilisés pour fabriquer les granulés, usines de papier environnantes qui déversent leurs déchets dans la mer)

Évitez de manger des poissons gras comme le saumon ou le hareng plus d’une fois par semaine, surtout en cas de grossesse.

Encore un secret bien gardé par l’industrie du poisson

D’après les analyses réalisées par un laboratoire anti-fraude suisse, des niveaux extrêmement élevés d’éthoxyquine ont été retrouvés dans des poissons d’élevage : environ 10 à 20 fois plus élevés que les taux autorisés dans les aliments par l’Union européenne.

L’UE réglemente les niveaux d’éthoxyquine dans les fruits, les légumes et la viande (y compris pour les kangourous et les reptiles) mais pas dans les poissons.

Source

Articles liés :

Une enquête choc révèle ce que contiennent vraiment les boîtes de thon et les marques à éviter

Arsenic, plomb : les femmes enceintes davantage exposées via les produits de la mer

Alimentation de bébé : quels produits éviter ?