in

10 choses que vous ne savez pas sur les spermatozoïdes

© Pixabay

Les spermatozoïdes sont des cellules reproductrices, des gamètes mâles produits dans les testicules. Ils mesurent environ 5 micromètres de diamètre et sont dotés d’un flagelle de 60 micromètres de long, une sorte de queue qui les aide à se déplacer dans l’utérus. Voici 10 infos que peu de personnes connaissent sur les spermatozoïdes.

1) Ils fonctionnent comme des voitures autonomes

À la manière des véhicules autonomes, les spermatozoïdes avancent progressivement et automatiquement vers l’ovule à féconder, s’il y en a un au bon moment, c’est-à-dire, pendant la période d’ovulation de la femme.

Grâce à leurs flagelles, qui agissent comme des GPS guidant leurs mouvements, les spermatozoïdes gagnent en rapidité et arrivent naturellement jusqu’à l’ovule.

2) Ce sont des bouches à sucre

Les spermatozoïdes ne se nourrissent que de sucre et adorent ça. Plus un homme mange sucré (sucres naturels idéalement), plus son sperme va avoir un goût sucré.

3) Les spermatozoïdes préfèrent le froid

Une température trop élevée peut tuer les spermatozoïdes, surtout si elle est récurrente. C’est pourquoi ils sont contenus dans les testicules, à l’extérieur du corps à 37°C. En résumé, mieux vaut éviter pour les hommes de s’exposer à des températures supérieures à 35°C (bain, sauna, ordinateur sur les genoux, etc.) Les vêtements trop serrés peuvent également avoir un impact négatif sur les spermatozoïdes et leur qualité.

4) Ils sont insomniaques

Même dans les testicules, ils sont toujours en activité et ne se reposent jamais. Qui sait ? C’est peut-être une des raisons pour lesquelles les hommes pensent souvent au sexe !

5) Ils sont de moins en moins nombreux et efficaces

Aujourd’hui, un homme de 30 ans possède en moyenne 50% de spermatozoïdes en moins qu’un homme de 30 ans il y a 50 ans (dans les années 1960) !

Les causes de cette dégradation de la qualité et de la quantité des spermatozoïdes peuvent être nombreuses. Cela peut notamment être du à une alimentation déséquilibrée, à des habitudes dangereuses (ordinateur sur les jambes, chaleur, pantalons serrés), ou à l’absorption ou la consommation de produits chimiques et toxiques comme les perturbateurs endocriniens.

azoospermie
© Sasun1990 / iStock

6) Mais ils se comportent comme des athlètes

Les spermatozoïdes se déplacent à contre-courant, en fonction de la température. Athlétiques, ils sont 200 millions à tenter la course (à chaque éjaculation) et n’abandonne pas tant que la partie n’est pas finie, jusqu’à ce qu’un seul réussisse à pénétrer l’ovule (en cas de rapport sexuel non protégé).

7) Ils ont une durée de vie limitée une fois sortis

Les spermatozoïdes conservent leur aptitude à féconder pendant 2 à 5 jours après un rapport sexuel non-protégé. A l’intérieur des testicules, ils sont renouvelés tous les 30 jours.

Dans l’eau (piscine, douche, bain, mer…), les spermatozoïdes meurent quasi-instantanément. Sur une surface, les spermatozoïdes ne survivent pas plus de 30 minutes.

8) On peut les forcer à féconder un ovule

Une équipe de chercheurs allemands ont réussi à placer des nanotubes équipés de médicaments à l’intérieur des spermatozoïdes. En utilisant des aimants, ils peuvent diriger les spermatozoïdes jusqu’à la zone voulue. C’est une grande première pour la science car on a peut-être trouvé un nouveau moyen de guérir des zones inaccessibles de l’utérus, et d’amener les spermatozoïdes à féconder un ovule.

9) Jusqu’à 600 millions…

1 ml de sperme contient environ 100 millions de spermatozoïdes. Lors d’une éjaculation, l’homme évacue entre 2 et 6 millilitres de sperme, soit 200 à 600 millions de spermatozoïdes. Ce nombre peut varier selon les jours et diminue à partir de 45-50 ans.

10) L’acidité du vagin peut tuer les spermatozoïdes

Les spermatozoïdes ont un obstacle à surmonter dans leur course vers l’ovule : le vagin et son acidité.

Selon les femmes, l’acidité plus ou moins prononcée du vagin peut tuer les spermatozoïdes, mais ils sont équipés d’une combinaison de protection naturelle : le liquide séminal.

Source

Articles liés :

8 conseils pour améliorer votre fertilité au naturel !

OGM et pesticides : quels risques pour notre santé ?

La liste des 185 produits cosmétiques à éviter d’urgence !

Perturbateurs endocriniens : à 75% contre mais où en est la législation ?