in

4 astuces pour rentrer dans son maillot de bain cet été

© Jill111 / PIxabay
4 astuces pour rentrer dans son maillot de bain cet été
noté 5 - 1 vote

Se lancer dans un régime draconien à quelques jours de la plage n’est pas une très bonne idée. D’une part, parce qu’il implique une notion de temps très court et donc de stress, et d’autre part, car on doit prendre soin de sa santé au quotidien, et non pas seulement en vue de l’été.
Il est toutefois possible de mettre en place quelques petits réflexes simples en ce début de saison estivale afin d’être parfait.e dans son maillot de bain. Suivez le guide !

1. On commence par une monodiète

Cette pratique qui consiste à ne manger qu’un seul aliment pendant plusieurs jours (trois en général), vise à nettoyer les intestins des toxines accumulées. Attention, cependant, à la reprise d’une alimentation classique : ne vous jetez pas sur une entrecôte-frites après la monodiète, vous risquerez de prendre plus de kilos que ceux perdus.

Pourquoi c’est bien ? Parce que la monodiète est un très bon accélérateur d’échanges biochimiques, qui favorise les résultats en termes de perte de gras, de prise de masse musculaire, et de gain de condition physique.

Notre conseil santé : La monodiète est une forme de jeûne. Elle peut donc générer des troubles alimentaires, notamment des carences en vitamines, en acides gras, en oligo-éléments ou en protéines. On ne pratique la monodiète pas plus d’une semaine et on l’arrête si on déprime, on se sent fatigué.e ou faible.

2. On bannit les produits industriels transformés

On le sait, les produits industriels transformés, voire ultratransformés, sont bourrés de sucres, de sel et d’une multitude d’autres additifs néfastes pour la santé. On supprime alors totalement ces produits industriels de nos repas et on prend plaisir à cuisiner de bons petits plats maison.

Pourquoi c’est bien ? Parce que les produits industriels favorisent les risques d’obésité, d’hypertension et de développements de cancers, notamment le cancer du sein.

Notre conseil santé : Mangez des produits bruts comme des fruits et des légumes frais, des œufs de plein air (ou encore mieux, choisissez-les bio), et privilégiez les produits locaux et de bien sûr de saison.

frites McDonald's
© Johnnieshin / iStock

3. On ne mélange pas protéines et féculents

Finis les spaghettis bolognaise et les fusilli carbonara ! En effet, si on veut éviter les ballonnements, les flatulences et les maux de ventre, on ne mélange pas la protéine animale et les céréales des pâtes.

Pourquoi c’est bien ? Car la protéine animale se digère dans un milieu acide tandis que l’amidon contenu dans les céréales se digère dans un milieu alcalin. En les combinant, on créera une concurrence digestive, ce qui entraînera des troubles digestifs.

Notre conseil santé : On ne fait pas une croix sur les féculents car ils sont riches en sucre lents, mais on les accompagnera de crudités.

4. On fait de l’exercice physique

Les sauts, les squats jumps, les burpees permettent la perte de gras. Car quand on contrarie notre corps avec ce genre d’exercices intenses, il voudra se débarrasser de toutes les toxines qui l’encombrent.

Pourquoi c’est bien ? Les séances de sport intenses aident à évacuer les toxines accumulées dans les organes de traitement des déchets, qui sont la peau, le foie, le poumon, les reins et l’intestin.

Notre conseil santé : On fait des exercices pendant 28 minutes, trois fois par semaine. Ce rythme intense suffit à brûler les graisses. En parallèle, on fait 30 à 40 minutes de footing en endurance fondamentale deux fois par semaine.

Source

Articles liés :

Canicule : quel régime aimentaire adopter pendant l’été ?

Brillat-Savarin : LE bon régime pour grossir sans trop d’efforts !

Perdez du poids en 14 jours avec ce régime à base de concombre