in

Alerte ! Le moustique-tigre est de retour en France, voici ce qu’il faut savoir

© Ministère des Solidarités et de la Santé
Le moustique-tigre est présent dans une trentaine de départements de la France. Il est considéré comme dangereux pour l’Homme car il est vecteur de maladies rares comme la dengue ou le chikungunya. Le moustique tigre peut être ramené par des voyageurs en provenance de l’étranger. Particulièrement présent dans le sud de la France et en région parisienne, apprenez à le connaître pour mieux vous en protéger !

Comment reconnaître le moustique-tigre ?

Vous reconnaîtrez le moustique-tigre à son corps noir et ses rayures blanches. Il fait partie de l’espèce Aedes albopictus et mesure moins de 1 cm. Le moustique tigre a envahi les espaces urbains et ruraux, il pique dans la journée.

Crédits : Centers for Disease Control and Prevention – Wikimedia

Qu’est-ce qui attire le moustique-tigre ?

L’œuf du moustique-tigre éclot dans l’eau, il se transforme ensuite en larve, en nymphe puis en moustique. Ce sont les femelles qui, une fois fécondées, cherchent un hôte, humain ou animal, à qui prélever le sang et les protéines nécessaires au développement des œufs. Elle retourne près de l’eau, généralement stagnante (une mare, un étang, un lac, un bras de rivière…) pour y pondre.

Le moustique-tigre se propage en France et dans le monde

Originaire d’Asie du Sud-est, le moustique-tigre fait partie des dix espèces les plus invasives au monde. Au cours des dernières décennies, il a envahi les cinq continents, et a été détecté en France métropolitaine en 2004. En 2017, d’après le ministère de la Santé, il est présent dans une trentaine de départements, essentiellement dans la moitié sud de la France mais aussi à l’ouest, au nord-est et en région parisienne (voir la carte ci-dessus.)

3 maladies transmises par le moustique-tigre

Le moustique-tigre véhicule et transmet des virus responsables de trois maladies :

  • la dengue (forte fièvre, vomissement, éruption cutanée…), qui nécessite une convalescence d’une quinzaine de jours. Elle peut être plus grave dans 1% des cas surtout chez les enfants si la maladie n’est pas prise en charge rapidement,
  • le chikungunya (arthrite localisé, fièvre, œdème…), qui nécessite un traitement symptomatique avec des antidouleurs et des anti-inflammatoires,
  • le Zika, qui peut mener à des complications graves (syndrome de Guillain-Barré) et à des anomalies du développement du fœtus porté par une mère infectée pendant la grossesse.

Ces trois maladies ont toutes déjà été identifiées en France métropolitaine. Par exemple, en 2016, un cas de Zika a été identifié à Schiltigheim, dans le Bas-Rhin, où le moustique-tigre est déjà présent.

Que faire pour s’en débarrasser ou s’en protéger ?

Les œufs et larves du moustique-tigre peuvent se trouver partout où de l’eau stagne : vases, bidons, gouttières, coupelles de pots de fleurs, seaux… Videz-les régulièrement.

Si vous avez un système de récupération des eaux de pluie, couvrez-le d’un filet. Recouvrez également votre piscine si vous ne l’utilisez pas et ne laissez pas de l’eau stagner sur la bâche.

Pour se protéger des piqûres de moustique, utilisez des moustiquaires à vos fenêtres. 5 autres astuces à lire dans l’article ci-dessous !

Source

Articles liés :

Virus Zika : comment se transmet cette maladie ?

6 astuces naturelles pour éviter les piqûres de moustique

Changement climatique : au moins 5 effets graves sur notre santé