in

Cigarette électronique et convulsions : les autorités américaines ouvrent une enquête

cigarette électronique sarahjohnson1 / Pixabay
© sarahjohnson1 / Pixabay
Cette information vous a été utile ?

L’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a décidé d’ouvrir une enquête sanitaire. En cause : un lien potentiel entre la cigarette électronique et les convulsions.

Des chiffres qui questionnent

L’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration) est un organisme américain très puissant. Il délivre, entre autres, les autorisations la commercialisation des aliments, des médicaments, sur le territoire des États-Unis.

L’organisme a annoncé mercredi qu’une enquête était ouverte des suites de plusieurs rapports sanitaires troublants. « Des rapports indiquent que certaines personnes utilisant des cigarettes électroniques, en particulier des jeunes et de jeunes adultes, sont ultérieurement prises de convulsions », rapporte la FDA

C’est en tout 35 cas de convulsions après l’utilisation d’une cigarette électronique entre 2010 et le début de l’année 2019 qui ont été recensés. « Nous estimons que ces 35 cas justifient une enquête scientifique pour déterminer s’il existe vraiment un lien ».

cigarette eskymaks iStock
© eskymaks / iStock

Des vapoteurs en grand nombre

Seulement 35 cas, cela peut paraître dérisoire aux yeux de certains, mais ce chiffre pose tout de même question. Aujourd’hui aux États-Unis, les jeunes vapotent plus qu’ils ne fument. Le nombre de lycéens utilisant la cigarette électronique est ainsi passé de 1,5% à plus de 20% de 2011 à 2018. La consommation de cigarettes classiques, pour sa part, a chuté de 22% à 14%.

En France, le chiffre de vapoteurs est estimé à près de 3 millions, ce qui semble somme toute inquiétant par rapport au lien que l’enquête de la FDA va mettre investiguer.

e-cigarette
© MakcouD / iStock

Le vapotage : des risques inconnus

Le vapotage permet souvent de réduire la consommation de cigarettes classique, voire à l’arrêter totalement. Les substances contenues dans les cigarettes électroniques ne sont, jusqu’aujourd’hui, pas reconnues comme cancérigènes. Il reste toutefois une grande zone d’incertitude, liée au faible nombre d’études sur le sujet.

Source

Articles liés :

Grossesse : comment arrêter la cigarette ?

1er mars 2019 : nouvelle augmentation du prix des cigarettes

Les Français plébiscitent les alternatives à la cigarette


Valentin Perouze, rédacteur santé

Écrit par Valentin Perouze, rédacteur santé

Passionné par les comportements humains depuis l'enfance, je me suis naturellement tourné vers la psychologie, le bien-être et la santé mentale en général.
Formé et diplômé en psychosomatique, j'aime comprendre comment le corps parle et s'exprime au travers des maladies.
Sur le site Docteur Tamalou, je vous transmets mes découvertes sur les médecines et les remèdes naturels qui sont pour moi des choses essentielles.