in

Les courges : des amis pour la vie à ne pas se priver

© Congerdesign / Pixabay
Les courges : des amis pour la vie à ne pas se priver
noté 3 - 2 votes

Citrouille, potiron, potimarron, butternut et toutes les autres font partie de la grande et belle famille de courges. Pourquoi vous parler de ça maintenant ? Déjà parce que nous sommes en automne et que cette période de l’année est propice à sa culture. De plus, Halloween est passée, donc il vous reste sûrement des citrouilles grimées en monstre chez vous. Enfin, il faut savoir que les courges possèdent de nombreux bienfaits – autre que le simple fait d’être délicieuses – et c’est justement ce dont nous allons parler maintenant.

Des effets sur la prostate

Les courges sont souvent comestibles dans leur totalité. Leurs graines par exemple, en plus d’être bonnes, sont pleines de protéines, d’acides gras essentiels et de vitamines. 
Mais ce n’est pas tout ! Traditionnellement, les graines de courges sont utilisées dans le traitement de l’hypertrophie de la prostate. Une étude de M. Freidriche suggère que l’extrait de graine de citrouille diminue de 41 % les symptômes de cette hypertrophie.
De plus, des essais cliniques suédois ont également montré que cet extrait de graines de citrouille pouvait, ajouter à de l’extrait de palmier nain, améliorer les problèmes urinaires, et ce sans effets secondaires.
Enfin, les caroténoïdes contenus dans les courges préviendraient les risques de cancer de la prostate.

Courge et glycémie

D’après une étude de 2006, l’extrait de citrouille pourrait aider à diminuer la glycémie aussi bien chez l’animal que chez l’homme. Ces effets positifs sont en lien avec la présence de caroténoïdes (donnant entre autres la couleur rouge-orange aux légumes) ainsi qu’à des polysaccharides (sucre naturel) dans la citrouille. Comment ? Eh bien, ces deux éléments empêcheraient la destruction des cellules produisant l’insuline. Si le corps ne produit pas cette hormone, il ne peut alors pas intégrer et utiliser le sucre correctement, ce qui est dangereux pour l’organisme.

Booster votre système immunitaire

La vitamine A, ou bêta-Carotène est présent en grande quantité dans les courges (et encore plus dans les carottes). En plus de ses vertus antioxydantes, cette vitamine permettrait un meilleur fonctionnement du système immunitaire? En effet elle aurait la capacité (si elle est d’origine naturelle) d’améliorer les échanges entre les cellules.
Cette propriété est connue depuis longtemps. La médecine traditionnelle utilise notamment les graines de courges pour comme stimulant pour le système immunitaire.

via GIPHY

Les graines de courges et … le sperme

Surprenant comme dernière partie, j’en conviens. Mais il faut savoir que les graines de courges améliorent la quantité et la qualité du sperme et donc de la fertilité masculine. En effet, ses vertus antioxydantes permettent notamment d’éviter la peroxydation lipidique. Autrement dit, ces graines ralentissent la destruction des spermatozoïdes. De plus, elles augmentent le taux de testostérone ainsi que la mobilité des spermatozoïdes. Bref, les graines de courges peuvent être votre allié en cas d’infertilité.

Le mot de la faim (fin)

Les courges, en plus d’être bonnes à manger sont donc bel et bien bonne pour votre corps. Il existe de nombreuses recettes à base de citrouilles, courgette, et autres, que vous pouvez refaire chez vous. Alors laissez-vous tenter.

Sur ce, prenez soin de vous, et bon appétit !

Source

Articles liés

Keto diet : qu’est-ce que le régime cétogène ?

La citrouille : de nombreux bienfaits 

Fruits et légumes de saison à consommer en novembre