in

Eau du robinet ou en bouteille : laquelle contient le plus de particules de plastique ?

© iStock
Eau du robinet ou en bouteille : laquelle contient le plus de particules de plastique ?
noté 5 - 1 vote

Selon l’Organisation mondiale de la santé 2,1 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable. Ce fait est dramatique, d’autant plus lorsque l’on sait que la partie du monde ayant accès cette eau, la consomme et la pollue. Les études se multiplient pour connaître la quantité de plastique et de microplastique que nous consommons par jour. Une équipe de chercheurs américains a récemment publié des résultats alarmants sur la concentration en plastique des bouteilles d’eau. Alors, faut-il passer à l’eau du robinet ou rester à celle en bouteille ?

Le plastique : où est le danger ?

Il faut admettre que la terre possède un ennemi des plus tenaces : le plastique. Produit en quantité colossale depuis les années 50, le plastique est extrêmement long à se dégrader. De plus, il faut savoir que lors de sa décomposition, il se scinde en morceaux de plus en plus petits les uns après les autres. Des bouts sont assez petits pour passer à travers les parois intestinales humaines et animales, d’autres sont assez gros pour étouffer un poisson, et certains tellement minuscules qu’ils en sont volatils et peuvent être inhalés.

Du fait de la large gamme de taille que produisent les plastiques en dégradation, il est évident que beaucoup se retrouvent dans notre alimentation, dans notre eau, ainsi que dans celle des animaux. C’est le constat qu’a pu faire une équipe de chercheurs autrichiens. Après analyse des selles de 10 personnes de dix pays différents, ils ont noté la présence de microplastique (de moins de 5 millimètres) chez tous les sujets. Ce constat-là est également alarmant. En effet, aujourd’hui nous ne savons pas concrètement quels effets ont ces plastiques que nous ingérons. De plus, le bât blesse davantage lorsque l’on sait que même l’eau que nous buvons est infestée de plastique.

via GIPHY

L’eau en bouteille polluée

Une équipe américaine de Frédonia a donc testé l’eau en bouteille que nous consommons afin de déterminer sa teneur en plastique.

  • 259 bouteilles ;
  • 11 marques dont : Evian, Nestlé Pure Life et San Pellegrino ;
  • 9 pays.

Le résultat de cette étude est sans appel : 93% des bouteilles testées présentent des traces de contamination par les microplastiques.

Pour donner une moyenne, il faut savoir que les chercheurs ont retrouvé dans chaque litre d’eau environ 10.4 particules. Les tailles de ces particules sont variables, et leurs concentrations dépendent des marques. Mais il faut comprendre qu’elles vont «de la largeur d’un cheveu humain à la taille d’un globule rouge».
Sur les bouteilles testées, les bouteilles de San Pellegrino comprenaient un taux faible (densité moyenne de 30), celles d’Evian présentaient une concentration légèrement élevée (entre 58 et 197 en fonction de la provenance de la bouteille) jusqu’à des taux très élevés pour Nestlé Pure Life (allant de 49 à 2277 en fonction de la provenance).
La pollution de l’eau par le plastique est donc assez évidente, mais qu’en est-il pour l’eau du robinet ?

Le robinet : la bonne solution… ou pas !

Finalement, l’eau du robinet que nous consommons se voit être plus saine que celle en bouteille. C’est du moins ce que nous pouvons conclure en croisant l’étude précédente à une étude de 2017 similaire, mais sur l’eau du robinet.
En effet, même si à l’instar de l’eau en bouteille l’eau du robinet est polluée, elle l’est de moitié. Allant d’une concentration de 0 à 57 par litre d’eau et avec des tailles de particules variables, et ce, de partout dans le monde.
Notons toutefois que l’eau du robinet contient plus de fibres plastiques que l’eau en bouteille, mais ces fibres sont moins concentrées.

Pour information, voilà 15 chiffres importants à savoir sur le plastique :

Le mot de la fin

Il faut donc se poser les bonnes questions. Le constat n’est pas difficile à faire puisqu’il est aisé de voir la quantité de plastique qui nous entoure. Dans l’alimentation, les liquides, le textile, etc. Bref, le plastique est de partout. Grâce à ces études, nous pouvons maintenant nous dire que finalement, l’eau du robinet est une bonne solution pour combattre une contamination par la plastique. D’autant plus que nous ne savons pas encore ce que produisent ces plastiques sur notre organisme.

Sur ce, prenez soin de vous, et buvez de l’eau (filtrée c’est encore mieux)!

Articles liés :

Vérifiez le pictogramme avant de réutiliser une bouteille en plastique

8 actions zéro déchet pour changer facilement ses habitudes

L’eau du robinet polluée